Nuisibles

Berlin: la capitale allemande envahie par les écrevisses de Louisiane qui menacent l'écosystème

L'écrevisse de Louisiane, en plus d'être vorace, se reproduit très vite. - ©Capture d'écran YouTube

Les écrivisses de Louisiane envahissent les parcs de Berlin et leur voracité est une menace pour l'environnement. A tel point que les autorités de la ville ont décidé de lutter contre ce crustacé nuisible.

La raison exacte de leur présence (et de leur prolifération…) n'est pas complètement élucidée, mais leur impact devient de plus en plus grave pour l'environnement local. Les parcs de Berlin, la capitale allemande, voient se multiplier le nombre d'écrevisses de Louisiane, un crustacé d'un rouge vif voyant, qui est surtout une menace considérable pour les plans d'eau de la ville.

Car ce crustacé a non seulement tendance a être particulièrement vorace et a dévorer les plantes poussant dans les plans d'eau à l'excès mais en plus l'animal a une capacité de reproduction rapide et florissante. A terme, c'est le fragile écosystème des points d'eau de la métropole allemande qui est menacé.

Mais d'où viennent ces écrevisses de Louisiane? Plusieurs hypothèses sont avancées. La première serait celle d'éleveurs qui se seraient débarrassés "en douce" de certains spécimens, dépassés sans doute par la capacité de reproduction de l'animal. La deuxième, assez proche, serait la piste d'un aquariophile qui se serait séparé de ces crustacés qui sont mal adaptés à la bonne tenue d'un aquarium. Et pour cause: ils y mangent toutes les plantes.

Dernier problème pour la ville de Berlin: la chasse à ces animaux, même nuisibles et en surnombre, est interdite par la loi qui considère que la capture sauvage serait considérée comme du braconnage. La ville a donc trouvé une solution pour le moins audacieuse: les autorités municipales vont introduire des centaines de renards, de ratons laveurs et d'anguilles qui sont les prédateurs naturels de l'écrevisse de Louisiane.


Voir la version optimisée mobile de cet article