Irma, Harvey, Hato

Cyclone, ouragan ou typhon: quelle différence et comment choisit-on leur nom?

L'ouragan Harvey frappant les côtes américaines. - © Handout / NOAA-NASA GOES Project/AFP

Ouragans, cyclones ou typhons sont récurrents depuis quelques semaines. Et bien qu'ils soient appelés différemment , il s'agit du même type de tempêtes tropicales. Les patronymes qui leur sont donnés répondent eux à une liste préétablie.

Le cyclone Irma s'apprêtait ce mardi 5 à frapper les Antilles, quelques jours après que l'ouragan Harvey a ravagé le sud des Etats-Unis et moins de deux semaines après que le typhon Hato a déferlé sur Macao.

De quoi perdre le fil quant à la qualification de ces tempêtes tropicales et aux différences que cela pourrait impliquer. Pourtant, il n'y a pour ainsi dire aucune différence entre un cyclone, un ouragan ou un typhon, du moins d'un point de vue purement météorologique. Dans les trois cas il s'agit d'une tempête qui sévit dans les régions tropicales, qui a pris une forme tourbillonnaire et dont les vents atteignent au moins 64 nœuds c'est-à-dire 118 km/h.

La seule différence concerne la zone dans laquelle le phénomène se produit. "Le terme cyclone ou cyclone tropical est réservé à l'océan Indien et au Pacifique sud. On parle en revanche d'ouragan en Atlantique nord et dans le Pacifique nord-est et enfin de typhon dans le Pacifique nord-ouest", explique Météo France. L'utilisation du terme "cyclone" est donc impropre en ce qui concerne Irma, mais le mot est d'avantage utilisé de manière générique, notamment en temps qu'adjectif (cyclonique), et parce qu'il illustre bien l'idée de tourbillon et d'œil. Météo-France elle-même a placé la Guadeloupe en alerte "cyclone" pour l'ouragan Irma.

A noter que les patronymes de ces dépressions, utilisés pour rendre l'information plus claire, sont fixés à l'avance par cinq comités répartis à travers le monde dans les zones sujettes aux tempêtes tropicales. Six listes d'une vingtaine de noms -masculins comme féminins- classés par ordre alphabétique sont établies pour les six années à venir. Le premier cyclone de l'année a donc un nom commençant par un A. C'est pour cette raison que Irma suit cette année Harvey et Hato.

A noter que ces listes sont donc réutilisées tous les six ans mais que les noms des tempêtes particulièrement meurtrières sont remplacés. Katrina par exemple, à l'origine de plus de 1.800 morts en 2005, n'a donc pas été réutilisée en 2011 et ne le sera plus.


Voir la version optimisée mobile de cet article