Super-Hérault

Hérault: le département français le plus écolo

L'Hérault est le premier département français en terme d'énergies renouvelables. - ©Aurélien Catinon/Flickr

Champion de la production d'énergies renouvelables et de la consommation durable, l'Hérault est le département français le plus écologique, juste devant les Pyrénées-Orientales, selon le "Palmarès 2014 de l'écologie" publié par l'hebdomadaire "La Vie".

Après la Haute-Garonne en 2013, l'Hérault est le département français le plus écologique, selon le "Palmarès 2014 de l'écologie" publié ce jeudi 6 par l'hebdomadaire chrétien La Vie.

Pour la 8e année consécutive, le magazine, en partenariat avec France Bleu, a passé au crible et a classé 96 départements métropolitains en fonction de huit critères environnementaux: la gestion des déchets, la qualité de l'air et de l'eau, le niveau de production agricole biologique et d'énergies renouvelables, la consommation durable, la protection de la biodiversité et le degré d'implication des collectivités dans les politiques de développement durable (agenda 21).

Champion de la production d'énergies renouvelables (éoliennes, panneaux photovoltaïques, etc.) et de la consommation durable, l'Hérault arrive en tête de ce classement juste devant les Pyrénées-Orientales (2e) et le Finistère (3e).

Le département doit sa première place à la combinaison d'une politique volontariste (1er en énergies renouvelables), à une demande locale des consommateurs pour des produits de qualité et respectueux de l'environnement (1er en consommation durable, 4e en agriculture bio) mais aussi à sa volonté de préserver ses nombreux sites naturels (19e en biodiversité).

A l'inverse, comme en 2013, le Val-de-Marne, mauvais élève de ce classement, arrive en dernière position. Ce palmarès s'appuie sur des sources institutionnelles (ministères de l'Ecologie et du Logement, Museum d'Histoire naturelle, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, agences de l'eau, etc) et associatives.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr