Patience

Info trafic du week-end du 3 au 5 août: des bouchons du matin au soir

Le samedi 4 août sera noir sur les routes de France. - © PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives

Ce week-end du vendredi 3 au dimanche 5 août sera l'un des pires de l'année en matière de trafic, avec surtout un samedi classé noir dans le sens des départs. Les embouteillages débuteront même parfois en pleine nuit.

Il faudra s'armer de patience sur les routes de France ce week-end, et surtout pour le samedi 4 classé noir du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens.

> Vendredi 3

La journée est classée orange dans le sens des départs sur tout le pays. Et sur certains axes, les difficultés sont annoncées dès le (tout) début de la journée.

Le trafic connaîtra des périodes de saturation en de nombreux points de l' A10 où la circulation ne devrait être fluide qu'au coeur de la nuit. D'importantes difficultés sont également attendues sur l'A6 entre Beaune et Lyon à la mi-journée, ainsi que sur l'A7, l'A9 et aux abords du tunnel du tunnel du Mont-Blanc dans les deux sens.

La journée est classée verte dans le sens des retours.

Voir: Canicule en France: orange dans le ciel, noir sur les routes

> Samedi 4

La journée "sera la deuxième la plus difficile de l’été sur l’ensemble des grands axes de liaison du pays", prévient Bison Futé. La carte de France est entièrement noire dans le sens des départs pour ce nouveau chassé croise entre juilletistes et aoûtiens.

"La circulation sera «extrêmement difficile» sur la grande majorité des axes routiers" prévient l'organisme. Circuler de nuit ne garantira pas un trajet facile. A hauteur du péage de Saint-Arnoult sur l'A10 ou entre Lyon et Orange sur l'A6, le trafic devrait être "dense" à partir de 4h et "saturé" dès 6h.

> Dimanche 5 

La circulation sera de nouveau orange à l'échelle nationale dans le sens des départs et verte dans le sens des retours. Voyager de nuit pourrait être une solution envisageable (à condition de respecter les temps de pause), puisque les premières difficultés sont attendues à 7h dans les zones les plus tendues.

Ce week-end de chassé-croisé sera également marqué par la chaleur caniculaire qui règne sur la France. Les automobilistes sont donc invités à prendre leur précaution pour lutter contre la chaleur en s'hydratant, voire dans la mesure du possible en ne circulant pas aux heures les plus chaudes, qui seront d'ailleurs souvent les plus chargées.

Lire aussi:

Canicule: Buzyn "inquiète pour le grand chassé-croisé des vacances"


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr