Pagaille

Info trafic: panne sur la ligne 1 du métro entre Concorde et Etoile

Un train en panne à Franklin D. Roosevelt a provoqué l'interruption du trafic sur la ligne 1 ce mardi. - © LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives

La panne d'un train sur la ligne 1 du métro Parisien a provoqué ce mardi matin l’interruption du trafic entre les stations Concorde et Charles de Gaulle - Etoile, et de fait bloqué en partie l'accès au quartier d'affaires de La Défense.

Pagaille sur la ligne 1 ce mardi 11 septembre au matin. Le trafic a été totalement interrompu entre les stations Concorde et Charles de Gaulle-Etoile. Il a pu reprendre progressivement un peu moins d'une heure après l'arrêt.

Selon la RATP, ce problème est dû à la panne d'un train à hauteur de la station Franklin D. Roosevelt, mais la régie des transports parisien précisait ce matin sur le compte Twitter de la ligne que "en dehors de l'interruption (CDG étoile / Concorde), les rames circulent normalement. Nous vous tenons informés dans les meilleurs délais de l'évolution de l'incident. Nous nous excusons de la gêne occasionnée".

Voir: Métro: la ligne 1 est aussi numéro un pour la fréquentation

La situation est cependant délicate puisque la panne intervient à l'heure de pointe alors que la ligne 1 du métro, la plus fréquentée d'Ile-de-France, dessert, outre plusieurs sites touristiques et les Champs-Elysées, le quartier d'affaires de La Défense. Une zone qui n'est desservie que par cette ligne et le RER A en termes de transports ferrés. Le compte Twitter de la ligne ne conseillait aucun itinéraire alternatif ce matin, invitant simplement à "se rendre sur la recherche d’itinéraire personnalisée : http://www.ratp.fr/itineraires" . Toutefois la RATP espérait un retour à la normale vers 9h40 qui s'est concrétisé.

Déjà cet été, la ligne 1 avait été le théâtre d'une panne d'une ampleur bien plus importante qui avait coincé des milliers de voyageurs pendant plusieurs heures. Au point que certains avaient remis en cause l'opportunité de ces rames automatisées sans conducteur pour intervenir en cas de panne.

Lire aussi:

La panne dans le métro pose "la question de la valeur ajoutée d'un conducteur", selon la CGT 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr