Souriez

Journée de la gentillesse: oui, mais pas avec les hommes et femmes politiques

Souriez: ce jeudi 13 novembre, c'est la "Journée de la gentillesse". - ©Kate Ter Haar/Flickr

C'est la "Journée de la gentilesse" ce jeudi 13 novembre. L'occasion d'être un peu plus aimable avec ses collègues, ses voisins, sa famille. Mais pas avec la classe politique…

C'est bon pour le moral, pour le cœur, pour l'efficacité au travail ou à l'école: la gentillesse tente de se faire une place dans notre monde impitoyable. C'est, ce jeudi 13, la "Journée de la gentillesse", idée lancée en 2009 par le magazine Psychologies.

Etre gentil oui, mais pas avec tout le monde. Si 90% des Français pensent que la gentillesse est une qualité, 75% estiment qu’ils n’ont pas à se montrer plus cléments envers les hommes et les femmes politiques. C'est le résultat d'un sondage de l'IFOP que publie Psychologies (enquête menée auprès de 985 personnes du 14 au 16 octobre 2014).

Ce sont, après tout, les risques du métier: pour 52% des personnes interrogées, faire de la politique, c’est accepter d’être désapprouvé, voire ne pas être aimé.

Et puis, après tout, ils n'ont qu'à montrer l'exemple: 73% des Français pensent que les personnalités politiques devraient être plus gentilles entre elles. Ce sont surtout les électeurs de François Bayrou (86%) ou de François Hollande (81%) qui pensent cela, plutôt que ceux de Nicolas Sarkozy (71%), Marine Le Pen (60%) ou Jean-Luc Mélenchon (59%).

Le "World Kindness Day" est à l’origine une journée anglo-saxonne promulguée en 1997 par une association, le World Kindness Movement (Mouvement mondial pour la gentillesse). L'idée a été reprise en 2009 par le magazine Psychologie qui, sur son site internet, donne toute une série de conseils et d'idées pour rendre la vie quotidienne plus facile.

Ainsi le magazine dresse une liste de 14 pistes à suivre pour favoriser la gentillesse au travail ou sur les réseaux sociaux. Et propose un test (à faire ici): "Etes-vous un vrai gentil?"

(Voir ci-dessous la vidéo de la chanson de 1975 de Michel Fugain Les gentils et les méchants):

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr