Changement de trajectoire

Ouragan Ophelia: la tempête est passée en catégorie 2 et se dirige vers l'Irlande, de fortes rafales de vent attendues en France

Finalement, l'ouragan Ophelia passera bien au large des côtes françaises, mais de fortes rafales de vent et de la houle sont tout de même attendues en Bretagne. - © FRED TANNEAU / AFP

La France n'est finalement plus sur la trajectoire de l'ouragan Ophelia, qui est passé lentement au large des Açores jeudi soir. La tempête, de catégorie 2 désormais, devrait remonter le Golfe de Gascogne, évitant ainsi le Portugal. Mais l'Irlande, pas inquiétée au départ, pourrait être secouée lundi.

Le scénario catastrophe du 15 octobre 1987 ne se reproduira pas. L'ouragan Ophelia, qui était au départ une "simple" tempête tropicale formée au large des Açores, en catégorie 1 mercredi 11 au soir, a été reclassé en catégorie 2 jeudi 12 au soir.

Il devait passer lentement au large de l'archipel jeudi soir, ce qu'il a fait, avant de se diriger vers les côtes européennes, en touchant le Portugal ou le nord-ouest de la France. Ces deux scénarios étaient en effet envisagés par les experts météorologistes. Mais finalement la trajectoire s'est quelque peu modifiée.

L'ouragan Ophelia doit toujours toucher l'Europe d'ici dimanche 15 et lundi 16, mais plus vers le Nord. Dimanche, il remontera le Golfe de Gascogne, en passant très au large du Portugal, avec des conséquences minimes pour la péninsule ibérique (outre des précipitations et vents à 70 km/h), avant d'atteindre lundi l'Irlande.

Le pays qui devrait être secoué par des rafales de vents allant jusqu'à 150 km/h et beaucoup de pluie, selon les dernières prévisions de la Chaîne Météo.

La France, et plus particulièrement la Bretagne, qui imaginait déjà le pire, va donc être épargnée. La pointe bretonne devrait tout de même connaître des vents pouvant aller jusqu'à 100 km/h. Et des vagues jusqu'à six mètres (qui ne sont pas inhabituelles dans la région) sont aussi attendues.

Point positif (ou pas, cela dépend comment on voit les choses), la dépression due à Ophelia va faire grimper les températures ce week-end en France, bien au-dessus des normales saisonnières: de +5 à +10 degrés sur l'ensemble du territoire.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr