Serpents aériens

Pourquoi dit-on "cerf-volant"?

Le cerf-volant vole dans le ciel européen depuis le début du XIVe siècle. - ©MassimilianoCalamelli/Flickr

C'est en réalité une erreur de langage qui a fait que "cerf-volant" s'appelle ainsi. A l'origine, on disait "serp-volante", mais avec la transformation de la langue française, les mots "serp" et "cerf" se sont confondus.

Selon le dictionnaire de l'Académie Française, cité par C-News (ex-Direct-Matin), le mot "cerf-volant" vient de la langue d'occitan, dans laquelle "sèrp-volaira" (serp-volante) voulait dire "serpent-volant". Le mot "serp", d'origine méridionale, est un nom féminin en ancien français signifiant serpent. Chez les Bretons, on disait "sarpant-nij", et chez les Wallons "dragon". Dans la plupart des langues européennes de l'époque, la même étymologie et appellation s'appliquaient pour "cerf-volant", soit "dragon", soit "serpent volant".

Les "serpents-volants" ont vu le jour dans des textes et légendes mentionnant des dragons volants et des serpents ailés. Des textes que l'on peut retrouver dans la Bible, Isaïe 30,6. "Sentence des bêtes du midi: A travers une contrée de détresse et d'angoisse, D'où viennent la lionne et le lion, La vipère et le dragon volant, Ils portent à dos d'ânes leurs richesses, Et sur la bosse des chameaux leurs trésors, A un peuple qui ne leur sera point utile".  

Le mot "serp-volante", aujourd'hui appelé donc "cerf-volant", a été utilisé la première fois au début du XIVe siècle, et faisait référence à un "objet composé d'une armature légère habillée de papier ou de toile, qui vole grâce au vent et que l'on retient par une longue ficelle; activité sportive pratiquée avec cet objet", selon la définition du Larousse. Cet engin, originaire de Chine, est apparu sur le continent européen au début du XIVe siècle, et ressemblait à des serpents ou des dragons géants.

Le mot "serp" s'est ensuite peu à peu enfui de la langue française au XVIIe siècle, et le mot "cerf" -se prononçant de la même façon que "serp"- a pris sa place dans "cerf-volant". Le mot "cerf", dans "cerf-volant", n'a donc rien à voir avec le mammifère des forêts, même s'il représentait un symbole fort du Moyen Age.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article