Il fait des vagues

Pourquoi le bikini s'appelle-t-il ainsi?

Le bikini porte le nom de l’un des atolls de l’archipel Marshall (au large du Pacifique Sud) où des tests nucléaires américains ont eu lieu. - ©Tim Wimborne/Reuters

Inventé par deux Français, l’ingénieur Louis Réard et le styliste Jacques Heim, le bikini est l'un des accessoires indispensables de l'été. S'il est entré dans les mœurs au fil des années, très peu de personnes savent aujourd'hui pourquoi il s'appelle ainsi.

Le soleil, la plage, les cocotiers et bien sûr… le bikini. Présenté pour la première fois le 5 juillet 1946 à Paris au cours d’un défilé de mode, le bikini est aujourd’hui un incontournable des plages. S'il est désormais porté par des millions de femmes, très peu de personnes savent aujourd'hui pourquoi ce maillot de bain s'appelle ainsi. Inventé par deux Français, l’ingénieur Louis Réard et le styliste Jacques Heim, il porte le nom de l’un des atolls de l’archipel Marshall (au large du Pacifique Sud) où des tests nucléaires américains ont eu lieu le même mois.

A l'époque, les créateurs voulaient tirer profit de la médiatisation de ces essais nucléaires et ont tout de suite pensé que leur création aurait un effet aussi fort qu'une bombe atomique, d'où le nom choisi. Seul hic: pour la présentation, aucune mannequin ne se sentait capable de porter cette nouvelle tenue, bien loin des maillots de bain une-pièce et des deux-pièces beaucoup moins minimalistes. Finalement, ce sera Micheline Bernardini, une célèbre danseuse de cabaret, qui présentera le maillot à la presse.

Malgré les craintes suscitées par les professionnels du secteur, l'accessoire attire mais met toutefois du temps à conquérir les armoires des femmes. Ce n'est qu'à la fin des années 50 qu'il commence à être apprivoisé. En 1956, l'actrice Jayne Mansfield est la première à dévoiler son nombril en posant dans Life Magazine. La même année, Brigitte Bardot apparaît en bikini dans Et Dieu créa la femme. Suivent ensuite Marilyn Monroe, Rita Hayworth ou encore la belle James Bond girl Ursula Andress.

Mais dans certains pays, le bikini est loin de faire l'unanimité. Jugé bien trop petit et provoquant, il fut même interdit sur les plages italiennes, portugaises et espagnoles jusque dans les années 70. Depuis, le bikini s'est exporté dans le monde entier et est devenu le maillot de bain le plus vendu au monde.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article