Mimétisme

Pourquoi le perroquet répète-t-il ce qu'on dit?

Les perroquets sont monogames et ils développent une ouïe très fine afin de reconnaître les cris de leur partenaire. - ©Pixabay/ Condesign

Le jeu du perroquet, chacun y a joué, souvent pour exaspérer ses frères et ses sœurs. Répéter ce que les gens disent va souvent assimiler la personne à… un perroquet. Mais pourquoi cet animal aux belles couleurs répète-t-il ce que les humains disent?

Très social, particulièrement bavard, le perroquet a d'étonnantes capacités d'imitation. Il ne sait pas parler notre langue mais sait la répéter, parfois avec une exactitude stupéfiante. Le perroquet est un animal capable d'apprendre, de retenir et d'émettre des sons qui sont parfois des paroles mais dans des conditions particulières.

Mais toutes les espèces de perroquets ne sont pas dotées de ce génie imitateur, certaines peuvent en revanche reproduire un certain nombre de bruits de la nature. Cette faculté, qui n'est pas un langage car il n'essaie pas de transmettre un message à son interlocuteur, vient de leur ouïe extraordinaire. Le perroquet est monogame, reste avec le même partenaire toute sa vie et doit donc développer une ouïe fine pour reconnaître le cri de sa partenaire dans le bruit permanent qui l'entoure.

Le talent des perroquets pourrait aussi servir à leurrer les potentiels prédateurs, car ces oiseaux sont très alertes et avertissent leurs congénères au moindre soupçon de menace. De ce fait, les chercheurs disposent de peu d'études sur le langage naturel de ces volatiles qui vivent dans les arbres: quand les humains approchent, ils donnent l'alerte en criant.  

Mais physiquement parlant, en dehors des raisons qui les poussent à effectuer une telle prouesse, comment font-ils? Les grands singes, pourtant plus proches de nous dans l'évolution, en sont incapables. Selon le magazine Science & Vie, leur secret est l'association exceptionnelle d'une anatomie singulière et d'une organisation cérébrale unique en son genre qui les a dotés de la parole. Ils possèdent l'équivalent du larynx des hommes, la "syrinx", située au fond de la trachée qui leur permet d'imiter les paroles humaines. Elle comporte trois paires de muscles et une membrane en forme de tympan, qui produit du son au passage de l'air expiré. Les muscles, quant à eux, font varier l'étranglement de la syrinx, mettent la membrane en tension, ce qui module l'amplitude et la fréquence des sons émis. Mais ces oiseaux particuliers sont aussi dotés d'une langue souple et épaisse, dont la morphologie rappelle celle des humains. Elle bouge d'avant en arrière, horizontalement et verticalement, c'est grâce à cette langue que le perroquet peut affiner ses sons.

Il est possible d'apprendre aux perroquets à reproduire la parole humaine, grâce à leur appétence sociale et leur fidélité, mais il faut s'y prendre lorsqu'ils sont encore jeunes. Les plus "doués" sont les perroquets amazones d'Amérique du Sud et les jacos africains (autrements appelés Gris du Gabon). Pour apprendre à "parler" à un perroquet, il faut être d'une patience infinie et le faire répéter maintes et maintes fois, en veillant à ce que le perroquet ne se lasse pas trop.

Mais même si son intelligence est du niveau des grands singes, elle reste dans le concret et il ne manie pas la grammaire. Il associe tout de même des mots aux objets ou aux personnes.

Le perroquet a une espérance de vie de 50 ans et ce n'est pas pour rien, car il lui faut beaucoup de temps pour apprendre une langue humaine et s'attacher à un être humain. En revanche, ne pas s'aviser de le faire vivre dans le silence, il l'a en horreur.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article