Alarme incendie dans le corps

Pourquoi a-t-on de la fièvre lorsque l'on est malade?

La fièvre a un rôle d'indicateur et de protection. - ©Your Stress Coach/Flickr

La température du corps humain est de 37,2° en temps normal. Mais lorsque l'on tombe malade, le thermomètre grimpe et peut indiquer 38, 39, voire 40°. Pourquoi un tel dérèglement de température?

Si la fièvre est une sensation désagréable, bien souvent vécue comme un terrible handicap, elle nous permet dans certains cas de guérir. La fièvre à un rôle d'indicateur mais aussi de protection. Lors d'une infection, le système immunitaire déclenche une série de réactions de défense, dont la fièvre. Ce symptôme, qui se caractérise par un dérèglement de la température du corps, permet à l'organisme de lutter contre les agressions causées par les virus, les bactéries et les toxines qui sont à l'origine des maladies.

Si la fièvre ne tue pas directement les microbes, elle permet à notre corps d'augmenter le nombre de globules blancs. Ils pourront alors produire une plus grande quantité d'anticorps et être ainsi plus efficaces pour combattre les maladies.

Lorsque le corps est attaqué, la température du corps se met à augmenter de deux façons. Soit les petits vaisseaux sanguins rétrécissent pour que la chaleur s'échappe moins facilement du corps, soit les muscles se contractent et permettent de produire de la chaleur dans le corps. Il ne faut donc pas chercher à tout prix à faire redescendre la température. Toutefois, il faut éviter qu'elle ne monte plus haut. C'est pour cela que l'on conseille généralement de découvrir la personne fiévreuse -sans pour autant la mettre dans un bain d'eau froide...

Si la fièvre est un mécanisme de défense, elle peut provoquer une déshydratation, un infarctus et même une acidose (acidité excessive du sang) si elle est trop élevée (plus de 42°). L'acidose peut provoquer à son tour des étourdissements, une perte de la concentration, le coma et même la mort. Dans les cas de fièvre chez les enfants de moins de 6 mois, il est conseillé de consulter immédiatement son médecin. A cet âge, l'organisme ne sait pas encore comment réguler une montée de température.

 

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr