Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale

Un maire demande à Mbappé, Pavard et Hernandez de refuser la Légion d'honneur

Jean-Paul Prétot, maire de Loulans-Verchamp en Haute-Saône, a demandé aux champions de monde français Kilian Mbappé, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez de refuser le Légion d'honneur. - © FRANCK FIFE / AFP

Le maire du village de Loulans-Verchamp a demandé aux jeunes champions du monde de l'équipe de France Kilian Mbappé, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez de refuser la Légion d'honneur et de la dédier aux jeunes Français morts en 14-18.

Par sa proposition, il espère maintenir le devoir de mémoire chez les nouvelles générations. Jean-Paul Prétot, maire de Loulans-Verchamp en Haute-Saône, a demandé aux champions du monde français Kilian Mbappé, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez de refuser le Légion d'honneur.

En effet, l'ensemble des joueurs de l'équipe de France, victorieuse lors de la Coupe du monde de football en Russie, doivent être décorés de la plus haute distinction française, comme l'a promis le président de la République et à l'instar de leurs aînés de 1998.

Voir - France: de Mbappé à Pogba, les Bleus du tournoi

Jean-Paul Prétot a donc envoyé un courrier aux trois joueurs concernés pour leur demander de refuser la décoration. Pourquoi eux? "Ces trois joueurs sont hyper sympas, ils ont la tête sur les épaules, ils ne se la jouent pas et ils se sont battus ensemble. Ce sont de bons jeunes, comme on dit en Haute-Saône, et ce n’est pas péjoratif, bien au contraire", a expliqué l'élu à L'Est Républicain. Jean-Paul Prétot souligne d'ailleurs avoir vibrer avec passion lors du parcours des Bleus.

Il justifie d'ailleurs cette demande de renoncement qui "serait fait en hommage à d'autres jeunes, ceux qui sont morts il y a un siècle sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Il y aurait un côté indécent à arborer cette médaille quand ces jeunes soldats morts pour la liberté n'ont rien eu. Ce serait surtout l'occasion d'un vrai débat au moment où l'on fête le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale (le 11 novembre prochain, NDLR)".

"Si un seul d’entre vous acceptait cette démarche avec un petit communiqué, ça aurait autant d’impact auprès des jeunes que les commémorations qui seront organisées le 11 novembre. Ceux qui répondront à ma demande prendront encore une autre dimension aux yeux des Français", précise-t-il.

L'élu est d'ailleurs optimiste: "Je suis sûr qu’ils vont répondre à ma lettre".

Lire aussi:

A Bondy, chez Mbappé: "vive Kylian, vive la République, vive la France !"

Maëlys: ils demandent la Légion d'honneur pour la victime de Nordahl Lelandais

Mondial-2018: les Bleus seront décorés de la Légion d'honneur 


Voir la version optimisée mobile de cet article