Décollage

Airbus: une commande record de 250 avions

L'A320 Neo permet selon Airbus de réduire de 15% la consommation de carburant. - ©Airbus

L'avionneur européen Airbus a confirmé ce lundi que la compagnie indienne IndiGo a passé commande de 250 Airbus A320 Neo. C'est la première fois qu'autant d'appareils sont commandés en une fois à l'entreprise.

C'est une nouvelle qui a de quoi réjouir les dirigeants d'Airbus. L'avionneur européen a annoncé ce lundi la confirmation de la commande par la compagnie IndiGo de 250 modèles d'A320 Neo. Un marché dont les prémices avaient déjà été annoncés en 2014 selon le constructeur. Il s'agit de la plus importante commande jamais enregistrée par Airbus en termes de nombre d'appareil. Du côté du prix, cela pourrait représenter plus de 25 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros).

La compagnie indienne low cost a déjà largement contribué à remplir le carnet de commandes d'Airbus depuis 10 ans avec l'achat ou la commande de 530 avions de la classe A320. Un appareil de taille modeste (environ 150 places selon la configuration) qui semble séduire les compagnies, notamment celles à bas prix car plus de 4.000 appareils de classe Neo ont déjà été commandés.

L'A320 Neo (New engine option) se démarque notamment par sa faible consommation de kérosène. Selon Airbus, il permet d'économiser 15% de carburant, un chiffre qui pourrait monter à 20% en 2020. Cela alors que le carburant est la principale source de dépenses pour les compagnies low cost. De plus, et toujours selon l'avionneur, cela aurait ainsi un impact écologique en réduisant de 5.000 tonnes par an et par avion les émissions de CO2.

Cette commande est aussi une étape importante dans la compétition acharnée que se livre les deux géants de l'aviation Airbus et l'Américain Boeing. Après un début d'année difficile, la commande d'IndiGo permet au constructeur européen d'espérer dépasser en 2015 son rival, en termes de commandes du moins. Car en ce qui concerne les livraisons –et donc le paiement– l'Américain garde une longueur d'avance avec déjà 184 avions livrés cette année contre "seulement" 130 pour Airbus.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr