Riche comme Crésus

Pour les Français, la richesse débute à partir de 5.000 euros net par mois

Pour les Français, on est riche lorsque l'on gagne plus de 5.000 euros net par mois. - ©Terra Nova/Flickr

Sans grande surprise, la crise économique a profondément modifié le regard sur la richesse. Selon un sondage publié ce mercredi, les Français considèrent que l'on est riche à compter de 5.000 euros net par mois, contre 6.000 en 2011.

Les Français ont revu leurs exigences à la baisse. Avec la crise de 2008, le seuil à partir duquel les Français situent la richesse a nettement diminué, selon un sondage réalisé pour Odaxa pour Les Echos, Radio Classique et FTI Consulting, et publié ce mercredi. Alors qu'ils considéraient que l'on était riche à partir de 6.000 euros net par mois en 2011, le seuil est désormais tombé à 5.000 euros de revenu médian par mois.

Même constat pour le patrimoine (immobilier et financer). Aujourd'hui, les Français situent la barre à partir de 500.000 euros, alors qu'ils la fixaient à 1 million d'euros en 2011. Ainsi, la richesse perçue, qui était en hausse constante entre 2006 et 2011, retrouve désormais les niveaux enregistrés il y a près de dix ans. "Outre la crise économique et financière, il est probable que la crise immobilière intervenue depuis ces dernières années joue un rôle déterminant dans cette baisse", a expliqué Gaël Sliman, président d’Odoxa. Selon lui, la richesse perçue dépend de son propre niveau de vie. En gros, "un riche" est une personne qui gagne deux à trois fois plus que la personne interrogée.

Si la crise a changé le regard des Français sur la richesse, elle a aussi creusé l'écart de revenus avec la génération précédente. De manière globale, plus de la moitié des Français (54 %), considèrent que leur situation sociale est moins bonne que celle de leurs parents au même âge et seulement 17% à penser l'inverse. Il y a plus de 10 ans, la donne était complètement différente: en 2002, ils étaient 55% à avoir le sentiment que leur situation était meilleure que celle de leurs parents et seulement 17% à estimer l'inverse.

Autre enseignement de ce sondage: 78% des personnes interrogées estiment "qu’être riche est mal perçu" en France et 72% déclarent qu'il est normal d'avoir envie de s'enrichir.

(Sondage réalisé par Internet auprès d’un échantillon de plus de 1.000 personnes les 11 et 12 juin).

 


PARTAGER :


Voir la version optimisée mobile de cet article >>

EN DIRECT - Les derniers articles en temps réel >>