Riche comme Crésus

Pour les Français, la richesse débute à partir de 5.000 euros net par mois

Pour les Français, on est riche lorsque l'on gagne plus de 5.000 euros net par mois. - ©Terra Nova/Flickr

Sans grande surprise, la crise économique a profondément modifié le regard sur la richesse. Selon un sondage publié ce mercredi, les Français considèrent que l'on est riche à compter de 5.000 euros net par mois, contre 6.000 en 2011.

Les Français ont revu leurs exigences à la baisse. Avec la crise de 2008, le seuil à partir duquel les Français situent la richesse a nettement diminué, selon un sondage réalisé pour Odaxa pour Les Echos, Radio Classique et FTI Consulting, et publié ce mercredi. Alors qu'ils considéraient que l'on était riche à partir de 6.000 euros net par mois en 2011, le seuil est désormais tombé à 5.000 euros de revenu médian par mois.

Même constat pour le patrimoine (immobilier et financer). Aujourd'hui, les Français situent la barre à partir de 500.000 euros, alors qu'ils la fixaient à 1 million d'euros en 2011. Ainsi, la richesse perçue, qui était en hausse constante entre 2006 et 2011, retrouve désormais les niveaux enregistrés il y a près de dix ans. "Outre la crise économique et financière, il est probable que la crise immobilière intervenue depuis ces dernières années joue un rôle déterminant dans cette baisse", a expliqué Gaël Sliman, président d’Odoxa. Selon lui, la richesse perçue dépend de son propre niveau de vie. En gros, "un riche" est une personne qui gagne deux à trois fois plus que la personne interrogée.

Si la crise a changé le regard des Français sur la richesse, elle a aussi creusé l'écart de revenus avec la génération précédente. De manière globale, plus de la moitié des Français (54 %), considèrent que leur situation sociale est moins bonne que celle de leurs parents au même âge et seulement 17% à penser l'inverse. Il y a plus de 10 ans, la donne était complètement différente: en 2002, ils étaient 55% à avoir le sentiment que leur situation était meilleure que celle de leurs parents et seulement 17% à estimer l'inverse.

Autre enseignement de ce sondage: 78% des personnes interrogées estiment "qu’être riche est mal perçu" en France et 72% déclarent qu'il est normal d'avoir envie de s'enrichir.

(Sondage réalisé par Internet auprès d’un échantillon de plus de 1.000 personnes les 11 et 12 juin).

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr