30 degrés au dessus des normales

Pourquoi il fait plus froid en France qu'au Pôle nord?

Il a fait plus chaud dans l'Antarctique qu'en France ces derniers jours. - ©Paul J.Richards/AFP

La vague de froid qui touche la France depuis plusieurs jours s'accompagne de températures particulièrement douces au Pôle nord. Un phénomène censé être exceptionnel mais qui l'est de moins en moins.

Environ -10 degrés en France, un froid encore plus intense dans d'autres pays d'Europe et des températures supérieurs de 30 degrés aux normales saisonnières au Pôle nord. La situation peut paraître ubuesque. Elle est en effet exceptionnelle mais les deux phénomènes sont liés.

L'anticyclone qui se situe dans le nord de la Scandinavie a un double effet. Il entraîne l'air froid du Nord de la Russie vers le sud-ouest, provoquant le fameux phénomène surnommé "Moscou-Paris". Mais dans le même temps, il fait remonter l'air plus doux de l'Islande vers l'Antarctique.

Lire aussi: L'agonie d'un ours polaire alerte sur le réchauffement climatique

Conséquences, un mercure bien en dessous des normales saisonnières en France mais des températures qui avoisineraient zéro degré au Pôle nord. Ce sont 6,2 degrés qui ont été relevés au Groënland. "C’est une valeur exceptionnelle, à peu près 30 °C au-dessus des normales de saison, voire 35 °C pour cette mesure très précise", explique au Monde Etienne Kapikian, prévisionniste chez Metéo France.

Il s'agit là d'un phénomène rare mais qui est de plus en plus régulièrement constaté. En effet, des températures positives dans l'Antarctique n'ont été relevées qu'à quatre reprises en 30 ans jusqu'à 2010, mais autant de fois ces cinq dernières années.

La faute aux réchauffement climatique? Difficile d'être catégorique à cette échelle de temps. Les météorologues constatent néanmoins que le phénomène serait compatible avec un réchauffement global de la Terre.


Voir la version optimisée mobile de cet article