Maltraitance

Un orang-outan surpris en train de fumer une cigarette dans un zoo (vidéo)

La cigarette de cet orang-outan avait été jeté par un visiteur. - ©Capture d'écran YouTube

Une vidéo d’un orang-outan fumeur de cigarettes a soulevé de nombreuses critiques à l’égard d’un zoo en Indonésie. Le tabac lui avait été jeté par un visiteur malgré l'interdiction.

L'activité humaine est responsable de la diminution drastique de la population d'orang-outan qui souffre grandement de la déforestation, du braconnage, du trafic et de l'empoisonnement de leur environnement à Sumatra et à Bornéo en Indonésie et en Malaisie. Il semblerait également que l'Homme soit responsable du tabagisme de certains individus de cette espèce dont le génome est similaire à 97% de celui de l'être humain.

Dans une vidéo tournée au zoo de Bandung (sur l'île de Java en Indonésie), on peut voir un orang-outan fumer une cigarette que lui a jetée un visiteur indélicat sous les rires de la foule. Il est pourtant interdit de jeter du tabac ou des aliments en direction des animaux. Visiblement, ces consignes sont très souvent ignorées par les visiteurs. "Il y a un panneau qui signale l’interdiction aux visiteurs de donner de la nourriture ou des cigarettes aux animaux", a déclaré mercredi 7 un porte-parole du zoo, regrettant l’incident.

C'es tristes image sont malheureusement récurrentes dans ce pays où l'état la protection des animaux est très faible est où les habitants figurent parmi les plus gros fumeurs de la planète (près de 267.000 enfants de moins de 10 ans consommeraient du tabac quotidiennement).

En 2012, un singe d'un autre zoo était devenu dépendant à la nicotine avant d'être contraint à un sevrage brutal.

Ce zoo est régulièrement critiqué pour sa gestion et les conditions de vie indignes de ses pensionnaires. Des ours affamés et laissés au soleil sous de fortes chaleurs en étaient rendus à "manger leurs propres excréments", tandis que 18 kilos de plastique avait été découverts dans l'estomac d'une girafe décédée. Les images d'ours semblant mendier de la nourriture aux visiteurs avaient provoqué l'indignation sur le web.

Ce zoo ne dispose d'ailleurs pas de vétérinaire.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr