Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou

Disparitions du Fort de Tamié: Nordahl Lelandais n'est pas sur la vidéo

Ce n'est pas Nordahl Lelandais qui apparaît sur la vidéo du Fort de Tamié, où ont disparu Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou. - ©DR

Les enquêteurs étudiant l'implication de Nordahl Lelandais dans d'autres affaires de disparition ont conclu que ce n'était pas lui qui apparaissait sur une vidéo tournée au Fort de Tamié. Ce qui n’exclut cependant pas totalement la piste de l'ex-militaire dans les disparitions de Jean-Christophe Morin et d'Ahmed Hamadou.

La vidéo avait circulé sur les réseaux sociaux, certains y voyant la preuve que Nordahl Lelandais se trouvait bien au Fort de Tamié en 2012, lieu des disparitions de Jean-Christophe Morin et d'Ahmed Hamadou.

L'homme, qui a avoué son implication dans la mort de la petite Maëlys de Araujo et d'Arthur Noyer, est en effet suspecté dans plusieurs autres affaires, dont ces deux disparitions survenues en 2011 et 2012.

Sur la vidéo en question, on peut voir un individu ressemblant effectivement à Nordahl Lelandais. Les arguments censés "démontrer" qu'il s'agissait bien de lui pouvaient sembler assez faibles (une coupe de cheveux similaire ou le port d'une chevalière), notamment compte-tenu de la qualité médiocre de la vidéo.

Celle-ci avait néanmoins été transmise à la cellule Ariane, chargée d'examiner la piste Lelandais dans près de 900 affaires. Et les enquêteurs ont conclu qu'il ne s'agissait donc pas de lui sur la vidéo. Ils ont notamment relevé que l'individu en question était tatoué dans le cou, ce qui n'a jamais été le cas du suspect de 35 ans.

Voir: Un an après Maëlys, la piste Nordahl Lelandais étudiée dans une centaine de cas

Le Fort de Tamié se trouve à moins d'une centaine de kilomètres du domicile de Nordahl Lelandais. Outre cette relative proximité géographique, certains témoins ont affirmé que l'homme, trafiquant de drogues à ses heures, fréquentait le festival de musique électronique s'y déroulant chaque année, probablement pour y écouler des stupéfiants.

Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu en marge de l'évènement, et auraient pu faire de l'auto-stop. Or c'est en offrant de le raccompagner que Nordahl Lelandais aurait rencontré sa première victime connue, Arthur Noyer.

Le fait que la vidéo ne montre pas Nordahl Lelandais ne suffit donc pas à écarter totalement cette piste concernant les deux disparitions. Il faut également précisé que malgré les nombreuses affaires de disparition dans lesquelles le nom de l'ex-militaire a été cité, aucune n'a abouti à une nouvelle mise en examen.

Il est poursuivi pour l'assassinat d'Arthur Noyer, l'enlèvement et le meurtre de Maëlys ainsi que pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans, concernant une de ses petites cousines.

Lire aussi:

Pourquoi Nordahl Lelandais est-il suspecté dans les affaires Morin et Hamadou?


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr