#SkirballFire

Los Angeles: les images impressionnantes des incendies (vidéos)

Pas moins de cinq incendies ravagent le sud de la Californie depuis lundi. - © Francisco LEONG / AFP

Plusieurs incendies embrasent les collines de Los Angeles, en Californie. Depuis lundi, des feux ravagent cet Etat américain et menacent la deuxième plus grande ville du pays. Des vidéos impressionnantes des flammes ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Depuis lundi 4 des incendies ravagent la Californie et les vents violents soufflant parfois à près de 130 km/h attisent les flammes. La ville de Los Angeles est même menacée par ces feux qui ont déjà brûlé 32.000 hectares de végétation dans l'Etat. En tout ce sont cinq incendies, Thomas, Creek, Rye, Skirball et Getty, qui doivent être maîtrisés par les secours

Les nombreux usagers de l'autoroute 405, qui traverse la cité des anges ont d'ailleurs pu assister à un spectacle peu banal mais aussi effrayant en allant au travail mercredi 6. Ils conduisaient leur véhicule au milieu des collines en flamme.

Depuis, l'autoroute 405 a été partiellement fermée face aux incendies que les pompiers n'arrivent pas à maîtriser. En outre, pas moins de 200.000 personnes vivant dans le nord de la ville ont été évacuées et le très chic quartier de Bel-Air, où Beyoncé et Jay-z sont les voisins du milliardaire Elon Musk, est actuellement menacé par les flammes. La chaîne NBC expliquait d'ailleurs mercredi que le chanteur Lionel Richie avait annulé l'une des dates de sa tournée pour aider son ex-femme, Brenda Harvey Richie, à évacuer sa luxueuse demeure.

Pas moins de 150 bâtiments ont déjà été réduits en cendre et 12.000 autres structures seraient menacées comme la célèbre université UCLA qui a été fermée au public.

A voir aussi: La Californie de nouveau la proie de flammes dévastatrices

Pour la première fois, les autorités californiennes ont lancé l'alerte maximale (violette) face aux feux surnommés "Skirball" et "Getty" qui encerclent une partie de la ville et qui ont provoqué un décès. 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr