Dangereux

Pays-Bas: en safari, une famille française se fait attaquer par des guépards (vidéo)

Les guépards ont attaqué la famille qui était sortie de sa voiture lors d'un safari. - © ATTA KENARE / AFP

Une famille, présentée comme française, a échappé au pire lundi. Alors que tous les membres étaient au parc safari de Beekse Bergen, aux Pays-Bas, ils sont sortis de leur voiture et se sont fait attaquer par des guépards. Bien qu'ils n'aient pas respecté les conseils de sécurité ils n'ont pas été blessés.

Plus de peur que de mal. Une famille, française selon les médias néerlandais, a échappé au pire dans le parc safari de Beekse Bergen aux Pays-Bas lundi 7. Tous les membres du groupe sont descendus de voiture pour observer des guépards de plus près.

Si les félins n'ont au début pas réagi, ils les ont finalement attaqués. La scène a été filmée par d'autres visiteurs du parc qui eux sont restés dans leur voiture.

Il était pourtant indiqué qu'il est formellement interdit de sortir de son véhicule dans l'enceinte du parc. Le but du safari est d'ailleurs de pouvoir observer des animaux en semi liberté en parcourant un parc en voiture.

A voir aussi: Safari - un guépard entre par surprise dans une voiture de touristes

La famille, composée de cinq personnes dont un enfant, s'est une première fois arrêtée pour prendre des photos, à seulement quelques mètres des guépards. Ensuite, ils sont repartis en voiture un peu plus loin.

A nouveau ils sont sortis de leur véhicule et se sont cette fois-ci un peu éloignés. Et deux guépards les ont suivis avant de les attaquer. Heureusement, les cinq personnes ont pu se réfugier à temps dans leur voiture.

"Ces gens ont été incroyablement chanceux", a expliqué Niels de Wildt, directeur du parc, à la radiotélévision publique NOS. En effet, l'incident est arrivé à l'heure du repas des félins, ceux-ci n'avaient donc pas particulièrement faim.

Un incident du genre, plus grave cette fois, était déjà survenu dans le parc de Beekse Bergen. En 2012, un enfant de neuf ans avait été mordu au bras alors qu'il était descendu de voiture.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr