Journée mondiale sans tabac

Arrêter de fumer: combien allez-vous économiser?

Arrêter de fumer peut vite permettre d'économiser un mois de salaire moyen. - © JOEL SAGET / AFP/Archives

A l'occasion de la journée mondiale sans tabac, jeudi 31 mai, certains peuvent décider d'arrêter de fumer. Et avec l'augmentation constante des prix du paquet de cigarette, savoir combien l'on va économiser peut être un argument décisif.

La journée mondiale sans tabac 2018 a lieu jeudi 31 mai. Elle est l'occasion pour les pouvoirs publics et les autorités sanitaires de renforcer l'information et la prévention à destination des fumeurs, et pour certains d'entre eux de faire le premier pas pour arrêter de fumer.

Et alors que le prix du paquet de cigarettes est en constante augmentation depuis près de 20 ans et devrait continuer à monter dans les années à venir, l'argument économique peut résonner autant que l'argument sanitaire.

Les organismes de prévention mettent ainsi l'accent sur le budget que représente la cigarette à l'année. Tabac info service propose ainsi une calculette en ligne pour estimer ce montant en fonction de sa consommation et du prix de son paquet.

Lire aussi: Augmentation du prix du tabac - vraiment efficace?

Ainsi, pour une personne qui fume 10 cigarettes chaque jour et dont le paquet de 20 coûte 7,80 euros (un prix plutôt en dessous de la moyenne), cela représente 117 euros par mois, 1.404 euros par an et 7.020 euros sur cinq ans. Pour une personne qui fumerait un paquet à 8,20 euros par jour cela revient à 246 euros par mois, 2.952 euros par an et 14.760 euros en cinq ans.

Bref, arrêter de fumer peut vite représenter l'équivalent d'un treizième mois de salaire. D'autant plus que les personnes les moins aisées font partie des populations les plus concernées par le tabagisme, mais aussi, heureusement, par la baisse du nombre de fumeurs. Selon les données de Santé publique France "le tabagisme quotidien diminue chez les fumeurs les plus défavorisés, passant de 39% en 2016 à 34% en 2017 parmi les personnes à bas revenus et de 50% à 44% parmi les personnes au chômage. En conséquence, pour la première fois depuis le début des années 2000, les inégalités sociales en matière de tabagisme cessent de croître".

Le gouvernement affiche comme objectif un paquet à 10 euros dans les prochaines années. L'OMS estime que dans les pays à revenus élevés, comme la France, une augmentation de 10 % des prix du tabac va réduire la consommation d’environ 4%.


Voir la version optimisée mobile de cet article