Tout vient à point...

Dépucelé à 45 ans grâce à son "énorme" pénis bionique (vidéo)

"C'est énorme": Andrew Wardle s'est fait greffer un pénis bionique pour 50.000 dollars (environ 43.000 euros). - ©Capture d'écran vidéo "The Sun"

Andrew Wardle a récemment pu faire l'amour à sa femme pour la première fois. Après 45 ans de vie sexuelle inexistante, ce Britannique né sans appareil génital s'est fait greffer un pénis bionique. Et de l'aveu de sa compagne: "c'est énorme".

Après 45 ans sans aucune vie sexuelle, Andrew Wardle a enfin pu récemment faire l'amour à sa compagne, Fedra, grâce à une lourde chirurgie.

Leur partie de jambes en l'air a duré trente minutes. Pas mal pour une première fois non?

Le quadragénaire, désormais dépucelé, est né sans aucun appareil génital. Il en souffrait beaucoup et a choisi de se faire greffer un pénis bionique lors d'une opération qui a duré dix heures et lui a coûté 50.000 dollars (environ 43.000 euros).

A en juger par son sourire et celui de sa chérie, sur le témoignage vidéo du couple révélé par The Sun mardi 11, c'est une véritable réussite.

"C'est énorme", s'exclame Fedra. "J'ai été choqué (par la taille)", renchérit Andrew.

Lire aussi: sexe - avec 13,6cm, les Français satisfaits de la taille de leur pénis

Si maintenant le plaisir prime sur tout le reste, les suites de l'opération n'ont pas été des plus faciles. Andrew a en effet beaucoup souffert.

Mais comment s'est déroulée cette opération? Tout d'abord le chirurgien a prélevé de la peau et du muscle sur l'avant-bras gauche de son patient. Il a ensuite enroulé les tissus autour d'un tube et lui a donné la forme d'un sexe d'homme.

Dans le tube, le médecin a inséré un tuyau par lequel passe une solution saline, quand la pompe, située dans les testicules, est actionnée, pour faire gonfler le pénis et ainsi permettre l'érection.

Une fois la cicatrisation complète, Andrew a encore dû attendre avant de faire l'amour avec Fedra. Il a dû tester ce nouveau mécanisme tous les matins et tous les soirs, seul, pendant 20 minutes à chaque fois, pour s'assurer que tout fonctionnait parfaitement.

Et le jour tant attendu est arrivé. Sa compagne avait organisé un voyage romantique à Amsterdam pour l'occasion.

Désormais, le couple peut envisager de concevoir naturellement un enfant. Car le tube d'Andrew est relié à ses testicules.

Mais le quadragénaire ne se met pas de pression: "Si nous n'y arriverons pas naturellement, nous adopterons".

Découvrez ci-dessous le témoignage de l'homme au pénis bionique et de sa compagne:

Et aussi:

Canicule: pourquoi le pénis des hommes paraît plus gros quand il fait chaud

Un homme sans pénis pénétrait ses partenaires, dans le noir, avec un "objet"

Première greffe complète du pénis et du scrotum (mais pas des testicules) réussie aux Etats-Unis


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr