Méprise

Il avale accidentellement une pastille de javel et doit être opéré d'urgence

L'homme a été opéré en urgence. - © LOIC VENANCE / AFP/Archives

Une revue médicale a relaté la mésaventure d'un sexagénaire qui a avalé une pastille d'eau de javel accidentellement: l'homme a passé deux semaines en soins intensifs.

Cette erreur a failli lui coûter, elle lui a en tout cas occasionné de terribles souffrances. Un homme résidant en Suisse a ingéré par erreur une pastille de javel. Et malgré sa prise en charge rapide, le malheureux est passé à deux doigts de la mort et a dû subir une trachéotomie, une incision chirurgicale dans la trachée pour maintenir la respiration.

C'est la revue médicale BMJ Case Report qui détaille les faits dans un article publié le 21 juin. La victime de 65 ans a ingéré une pastille détergente de 3,5 grammes en la confondant avec un simple antidouleur pour soulager un mal de tête. La réaction a été immédiate: brûlure dans la bouche et la gorge et une toux qui permet de recracher d'ailleurs une partie de la pastille. Au bout d'une heure, l'homme se rend alors aux urgences de Genève où il est placé sous surveillance. Son état va alors gravement se dégrader.

Au bout de six heures, le sexagénaire ne peut pratiquement plus respirer ni s'exprimer. Des examens montrent les ravages de la javel sur son organisme: un œdème s'est formé dans son larynx et ses cordes vocales se sont nécrosées. Le malheureux a dû passer en urgence sur la table d'opération.

Voir aussi - Isère: une fillette morte empoisonnée par une pile, les parents déposent plainte

Il parviendra finalement à se sortir de cette mésaventure après deux semaines de soins intensifs.

Désinfectant efficace et facilement accessible, l'eau de Javel reste un produit à manier avec précaution. Très irritant pour la peau, elle peut également dégager des émanations toxiques quand elle est mélangée avec des acides voir avec de l'eau chaude.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr