Maux

Menstruations: la douleur comparable à celle d'une crise cardiaque

Selon certains médecins, la douleur d'une période menstruelle peut être d'une intensité similaire à celle d'une crise cardiaque. - ©Martin Lee/Rex/Sipa

Un spécialiste en santé reproductive d'une université londonienne a récemment estimé que la douleur extrême ressentie par certaines femmes pendant les règles était similaire à celle d'une crise cardiaque. Il a ajouté que des menstruations très douloureuses pouvaient cacher d'autres pathologiques, comme l'endométriose.

Reins douloureux, crampes dans le bas-ventre, migraine, courbatures, état de fatigue généralisé… Pour certaines femmes, la période menstruelle, en plus de ne pas être très agréable (car cela empêche de faire certaines activités), est une épreuve tant la douleur peut être forte.

Selon John Guillebaud, professeur en santé reproductive dans une université londonienne réputée, la douleur ressentie lors des crampes dues aux règles peut être "presque aussi intense qu'une crise cardiaque", a-t-il expliqué au magazine Quartz.

Lire aussi: expulsée d'un vol Emirates Airlines à cause de ses règles douloureuses

Souvent, des traitements antalgiques (contre la douleur comme l'ibuprofen) ou des antispasmodiques suffisent à calmer ces crampes douloureuses qui peuvent, dans les cas les plus graves, descendre jusque dans les cuisses.

Mais dans le cas contraire, si la douleur ne s'atténue pas, cela peut indiquer d'autres pathologies bien plus graves comme l'endométriose (qui touche 10% des femmes et induit souvent une situation d'infertilité), ou même la présence de fibromes, de polypes ou d'infections diverses.

C'est en ce sens qu'il ne faut pas négliger ces douleurs menstruelles, selon John Guillebaud: "Les hommes ne saisissent pas l'ampleur du problème. Je crois vraiment qu'il faut traiter et prendre ces maux au sérieux comme n'importe quel autre problème de santé", a-t-il ainsi estimé dans Quartz.

Ce professeur incite ainsi les médecins, hommes ou femmes, à porter plus d'attention aux symptômes menstruels, pour traiter plus efficacement toutes les maladies sous-jacentes.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr