Ne pas ouvrir

Apple: une vidéo de cinq secondes fait bugger les iPhones (VIDEO)

Les experts ignorent l'origine du problème, aucune explication technique n'a encore été trouvée pour expliquer le bugg de l'appareil. - ©Capture d'écran/Youtube

Une vidéo de quelques secondes pesant 528 Ko, hébergée sur le Facebook russe VKontakte, rend les iPhones inutilisables jusqu'à redémarrage. Les experts essayent encore de comprendre pourquoi.

Une vidéo de cinq secondes, en apparence banale, fait bugger l'iPhone. Cette vidéo dite "tueuse d'iPhone" pèse 528 Ko et est hébergée sur le Facebook russe VKontakte.

Pourtant présentée de manière anodine sous la forme d'un fichier mp4, un jeune homme apparaît dans la vidéo, debout à côté d'un lit, vêtu d'un tee-shirt et jean noir. Quelques secondes plus tard le mot "Honey" s'inscrit sur l'écran, suivi du logo de Miopai, une application chinoise de Vine. A partir de là, l'iPhone ralentit jusqu'à se figer entièrement. Le dysfonctionnement a été observé quelle que soit la version du système d'exploitation, à partir de l'iOS5.

Les experts ignorent l'origine du problème: aucune explication technique n'a encore été trouvée pour expliquer le bugg de l'appareil. Apple devrait publier un correctif mais en attendant il est vivement déconseillé d'ouvrir la vidéo pourtant largement partagée sur les réseaux sociaux: elle a déjà été visionnée plus d'1,5 million de fois.

Si l'utilisateur ouvre tout de même le lien, il devra presser"à la fois le bouton Home et le bouton Marche-Arrêt pour les anciensmodèles ou le bouton Home et le bouton volume bas pour les iPhone 7 et 7 Plus" pour ralumer son téléphone, précise le site 01Net. Sur Youtube, la chaîne EverythingApplePro a publié lundi 21 une vidéo de 10 minutes montrant comment l'iPhone réagit après la lecture de la "tueuse d'iPhone". 

Toutefois, si l'iPhone fonctionne à nouveau après redémmarage, la vidéo pourrait contenir un élément qui l'endommagerait en profondeur. Ouverte sur plusieurs Smartphones sous Android, la vidéo ne pose aucun problème.

Apple a déjà été victime de ce genre d'attaques. En effet, en janvier dernier, un Java Script nommé Crash Safari faisait planter le navigateur sur les Smartphones et les tablettes. Quelques mois plus tôt, en 2015, des SMS piégés faisaient bugger l'iPhone. 

(Voir ci-dessous la vidéo montrant les effets de la vidéo sur l'iPhone)

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr