Joyeux anniversaire

Le télescope Hubble a 25 ans (DIAPORAMA)

Depuis 25 ans en orbite autour de la Terre, le télescope Hubble devrait prendre sa retraite entre 2018 et 2020. - ©NASA

Ce vendredi 24 avril, Hubble fête ses 25 ans en orbite autour de la Terre. Le célèbre télescope spatial, qui a énormément apporté à l'astronomie, va bientôt prendre sa retraite avec le lancement, en 2018, de son remplaçant baptisé Webb.

Hubble fête ses 25 ans. Le célèbre télescope spatial avait été mis en orbite le 24 avril 1990. En un quart de siècle de bons et loyaux services, il a apporté de nombreuses contributions à la compréhension de notre système solaire mais aussi de l'univers et de ses origines.

L'histoire de Hubble avait pourtant assez mal commencé. Dès sa mise en route, on constate que ses objectifs ont été mal calibrés. Ses photos sont floues et l'abandon du projet est même envisagé. Une "mission de sauvetage" sera finalement lancée en 1993. Quatre autres équipes d'astronautes viendront par la suite lui rendre visite pour l'entretenir.

Long de 13 mètres, en orbite à près de 600 kilomètres au-dessus de la Terre, il tient son nom de l'astronome Edwin Hubble qui fut en 1924 le premier à démontrer l'existence d'autres galaxies que la nôtre.  

Hubble a pu photographier des objets spatiaux et immortaliser des phénomènes se trouvant à plusieurs millions d'années-lumière. Une immense source de données pour la communauté astronomique et un ravissement pour les yeux des profanes. Il a notamment pu confirmer l'existence de gigantesques trous noirs au centre des galaxies.

Géré conjointement par la NASA et l'Agence spatiale européenne (ESA), Hubble accomplit chaque année près de 200 observations sur les 1.100 qui sont demandées par les scientifiques du monde entier.

La mission d'Hubble devrait prendre fin entre 2018 et 2020. Son remplaçant, Webb, devrait en effet prendre le relais dans trois ans. Cent fois plus puissant, il pourra voir à travers les nuages de gaz et de poussières cosmiques. Il devrait ainsi pouvoir remonter encore plus loin vers les prémices de l'Univers.

 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr