Portrait en 3D

Le visage de Jules César reconstitué par des chercheurs néerlandais (photo)

Le visage de Jules César a été reconstitué en 3D par des chercheurs néerlandais. - ©Twitter RIJKSMUSEUM OUDHEDEN

Le visage de Jules César a été reconstitué en 3D par deux chercheurs qui se sont appuyés sur plusieurs de ses bustes célèbres pour le modéliser. Le célèbre général romain souffrait d'une déformation crânienne.

Le séducteur chauve a désormais un visage. De l'apparence réelle de Jules César, on ne connaissait que les pièces de monnaie frappées à son effigie et deux portraits réalisés de son vivant. Les traits du général romain ont toutefois été reconstitués en trois dimensions par deux chercheurs néerlandais pour le musée national des antiquités de Leyde, aux Pays-Bas.

Pour arriver à ce portrait fait d’argile et de silicone du conquérant des Gaules, Tom Buijtendorp, archéologue, et Maja d’Hollosy, anthropologiste, se sont donc appuyés sur des bustes connus de Jules César. Le premier, endommagé, est la propriété du musée des Antiquités des Pays-Bas. Le second est le buste de Tusculum, appartenant au musée de Turin. Des pièces de monnaies romaines ont également été utilisées.

Sur la modélisation en trois dimensions, on note une déformation crânienne, probablement due à un accouchement difficile, comme il en existait de nombreux au cours de la période antique. "Ce n'est pas quelque chose que l'on a inventé", a expliqué Tom Buijtendorp au quotidien belge HLN, "d'après les médecins, c'est une déformation qui peut se produire lors d'un accouchement difficile". C'est à se demander comment la reine d'Egypte Cléopâtre a pu succomber... 

Les chercheurs ont volontairement cherché à imprimer une expression neutre sur le visage du conquérant de la Gaule. "Je ne voulais pas qu'il ait l'air heureux et sympathique, c'est un général qui a laissé derrière lui beaucoup de cadavres", a souligné Maja d'Hollosy.

"Bourgeois de Rome, cachez vos femmes, nous ramenons le séducteur chauve", aimaient à clamer les légionnaires de César à chaque retour de campagne tant la réputation de séducteur du dictateur romain était célèbre. Des conquêtes amoureuses qui ont toujours servi ses intérêts politiques par ailleurs.


Voir la version optimisée mobile de cet article