En orbite

SpaceX: où sont passés la voiture d'Elon Musk et Starman?

Starman, le mannequin au volant de la voiture lancée dans l'espace par SpaceX, la société d'Elon Musk. - ©HO/SpaceX/AFP

Une voiture Tesla et le mannequin Starman ont été placés en orbite par SpaceX début février et se trouvent déjà à plusieurs millions de kilomètres de la Terre. Mais il est néanmoins possible de retrouver le curieux équipage.

La voiture Tesla d'Elon Musk et son passager Starman poursuivent leur périple dans le système solaire depuis le lancement de ce curieux équipage par SpaceX le 6 février. Et cette épopée, à la fois prouesse technologique et énorme coup de com' du milliardaire excentrique, continue de passionner.

Au point qu'un ingénieur a décidé de lancer un site permettant de repérer le fameux roadster. Si ses premiers tours de roue dans l'espace ont pu être suivis en direct, la vidéo a depuis été interrompue.

Lire aussi: SpaceX - pari réussi avec le premier vol de la plus puissante fusée du monde

Ben Pearson a donc pris l'initiative de mettre au point un site affichant la position en temps réel de la Tesla. Pour cela, il se base sur les chiffres du NASA Jet Propulsion Lab qui observe les objets en mouvement dans le système solaire.

D'après le site (consultable ici) tout simplement baptisé whereistheroadster.com (où est le roadster), l'engin se situait ce lundi 19 en fin de matinée à un peu plus de 3,7 millions de kilomètres de la Terre et à encore quelques 220 millions de kilomètres de Mars. Il est également possible d'observer sa future trajectoire autour du Soleil. Selon ces données, il devrait survoler Mars en octobre 2020.

Ce site, bien qu'artisanal, a pourtant fait le buzz après qu'Elon Musk lui-même en a relayé l'adresse sur son compte Twitter au près de 20 millions d'abonnés, accompagné du commentaire: "je suis sûr de l'avoir garée quelque part dans le coin...".

Cette improbable mission a notamment pour but de tester des engins suffisamment puissants pour concrétiser le rêve d'Elon Musk d'envoyer des humains sur Mars. Avec sa puissance, seulement surpassée dans l'histoire par la fusée Saturn V de la Nasa qui a emporté des astronautes des missions Apollo vers la Lune, la Falcon Heavy pourra mettre jusqu'à 63,8 tonnes en orbite terrestre basse.

Elon Musk a expliqué que ce ne sera en réalité pas la Falcon Heavy mais un autre de ses projets, la fusée "Big fucking rocket" (littéralement "putain de grosse fusée") qui permettra de transporter des humains vers la Lune ou Mars.


Voir la version optimisée mobile de cet article