De l'eau!

Un lac sous la surface de Mars: faut-il y croire?

Un lac d'eau liquide se cacherait sous la surface de Mars selon des chercheurs italiens. - ©Agence spatiale européenne.

Une équipe de chercheurs italiens a conclu grâce aux relevés de la sonde européenne Mars Express qu'un lac d'une vingtaine de kilomètres de large se trouvait sous la surface de la Planète rouge. Une telle étendue d'eau pourrait abriter la vie, mais certains scientifiques préfèrent rester prudents.

Mars abrite un lac sous-terrain et donc potentiellement une vie microbienne dans cette masse d'eau liquide. C'est en tout cas ce qu'avancent des chercheurs italiens qui ont étudié plusieurs années de relevés envoyés par la sonde Mars Express. Une théorie dévoilée mardi 24 qui laisse cependant encore certains de leurs confrères sceptiques ou du moins prudents.

La présence d'eau sur Mars a toujours été l'un des principaux enjeux de la recherche scientifique. Et il en a déjà été découvert à l'état solide au niveau des pôles, ainsi qu'à l'état liquide mais uniquement des ruissellements saumâtres. De quoi envisager que Mars a un jour été humide et fertile avant d'être aride et glacée, mais pas d'avancer que la vie y existe encore.

Les chercheurs italiens ont utilisé le radar de Mars Express pour étudier cette zone située au niveau du pôle sud de la Planète rouge. Selon eux, les reflets observés ne peuvent s'expliquer que par la présence d'eau liquide sur une étendue de 20 km, à une profondeur estimée à 1,5 km. Pour les auteurs de ces recherches, l'existence d'une telle étendue d'eau, mêmes sous la surface, laisse espérer la présence d'une vie microbienne.

Voir: La Nasa a lancé sa sonde Insight pour étudier les séismes sur Mars

Tous les spécialistes ne sont cependant pas aussi enthousiastes même s'ils ne nient pas l'intérêt certain de ces recherches. Jim Green, chef scientifique de la NASA a ainsi évoqué un phénomène "intriguant" qui "mérite à l'évidence que d'autres études soient menées".

Mais certains soulignent cependant que si les relevés sont compatibles avec la présence d'un lac sous-terrain, ce n'est pas la seule explication possible. Et de rappeler que la présence d'eau liquide ne suffit pas à abriter la vie telle que nous la connaissons. La composition, et notamment la salinité de cette eau, entre en ligne de compte. Il est par exemple possible -si ce lac existe bien- qu'il soit particulièrement salé. Cela aurait permis à l'eau de ne pas geler, mais aussi empêché la vie de s'y développer.

La réponse à toute ces questions nécessitera donc d'autres études, mais pour Dmitri Titov, membre de l'équipe scientifique de Mars Express: "Cette découverte passionnante est un point culminant pour la science planétaire et contribuera à notre compréhension de l'évolution de Mars, l'histoire de l'eau sur notre planète voisine et sur son habitabilité".

Lire aussi:

Trump veut dominer la Lune, Mars et l'espace

Mars: la Nasa envisage un projet gigantesque pour rendre la planète rouge habitable pour l'homme

La Lune et Mars se donnent en spectacle vendredi


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr