Une semaine après un lancement

Un morceau de fusée SpaceX retrouvé en Bretagne?

Le débris retrouvé en Bretagne pourrait-être celui d'une fusée Dragon de SpaceX. - ©Capture d'écran

Une grosse coupole estampillée SpaceX a été découverte le 11 avril dernier en Bretagne, sur l'île de Quéménès. Il pourrait s'agir du "nez" d'un des lanceurs de la société d'aérospatial, le Dragon, qui a effectué une mission quelques jours avant cette trouvaille.

Des étoiles à l'île bretonne de Quéménès, il n'y a qu'un pas. Pour les fusées de SpaceX en tout cas. Une pièce estampillé au nom de la compagnie américaine a en effet été retrouvée par hasard sur une plage de l'île mercredi 11, a-t-on appris ce mardi 17.

"Mon compagnon a remarqué qu'il y avait une forme inhabituelle sur la plage qui se couvrait et se découvrait avec les marées. Il est revenu me voir en disant qu'il y avait un truc qui faisait bien 2,50 m de diamètre, en carbone", a témoignée l'un des codécouvreurs de cette insolite élément au micro d'Europe-1.

Il s'agit d'une grande coupole blanche à l'intérieur de laquelle se trouve une plaque au nom de la société d'aérospatiale du milliardaire Elon Musk.

Lire aussi: TESS, le télescope spatial chasseur de planètes de la NASA

Un bout de fusée tombé du ciel? L'hypothèse est séduisante. En effet, un astronome membre de la prestigieuse université de Harvard a en effet fait remarquer sur Twitter que cette épave ressemble au "nose cone" (le nez) d'une fusée, Dragon fabriquée par SpaceX.

Il s'agit d'un engin de transport de fret réutilisable et capable de revenir sur Terre depuis la Station spatiale internationale avec une autre cargaison. Or, pour qu'il puisse s'amarrer à l'ISS, l'appareil doit d'abord éjecter son fameux "nez" une fois qu'il a quitté l'atmosphère. Celui-ci aurait donc pu finir dans l'océan avant d'échouer en Bretagne.

Une théorie qui laisse cependant beaucoup de questions en suspens, d'autant plus que SpaceX n'a pas communiqué sur la question. On peut toutefois noter que la dernières mission d'une fusée Dragon ne remonte qu'à quelques jours. Un cargo avait été envoyé vers l'ISS le 4 avril dernier.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr