Trafic

Grève SNCF du vendredi 6 juillet: RER et Transilien toujours impactés

La grève SNCF continue de perturber les réseaux RER et Transilien ce vendredi 6 juillet - © PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives

Le trafic sur le RER et le Transilien est perturbé ce vendredi 6 en raison de la grève de la SNCF poursuivie par deux syndicats sur quatre. L'impact est modéré mais hétérogène. Certaines lignes connaissent donc des ralentissements significatifs.

Ce vendredi 6 débute la "nouvelle" grève de la SNCF après la grève "perlée" d'avril à juin. Seuls CGT et Sud rail ont en effet décidé de poursuivre le mouvement. L'impact sur l'ensemble du réseau ferré est donc moindre que lors des mois précédents, mais certaines lignes de RER et du réseau Transilien restent très perturbées en Ile-de-France.

Ainsi, la SNCF annonce deux trains sur trois sur le RER C, mais seulement un train sur deux sur le RER D, par ailleurs "aucun train ne circule entre Paris Gare de Lyon et Châtelet les Halles dans les 2 sens". Sur le RER E, le trafic est "légèrement dégradé" tandis qu'aucun ralentissement lié à la grève n'est annoncé sur les lignes A et B.

Sur le réseau Transilien le trafic sera également perturbé de manière très hétérogène. La grève n'impacte pas les lignes P et U. En revanche, les lignes N et R seront particulièrement concernées par la grève avec un train sur deux. Il faudra compter deux trains sur trois sur les lignes H et K ainsi que trois trains sur quatre sur les lignes J et L.

Lire aussi: La SNCF attend un million de voyageurs le week-end du 6-8 juillet malgré la grève

La grève se poursuivra samedi 7 et pourrait impacter les premiers grands départs en vacances. "Plus de 600 TGV circuleront chaque jour, vendredi et samedi, avec près de 100% de trains garantis pour les destinations touristiques telles que Paris-Marseille, Paris-Nice, Paris-Montpellier, Paris-Perpignan, Paris-Bordeaux, Paris-Rennes", indique la direction de la SNCF dans un communiqué. Elle annonce également quatre TER sur cinq et deux trains Intercités sur trois.

L'Unsa et la CFDT, les deux autres syndicats représentatifs à la SNCF, ont décidé de ne pas faire grève pendant la période des congés d'été. Le trafic SNCF a été perturbé pendant trois mois, du 3 avril au 28 juin, par un mouvement unitaire contre la réforme ferroviaire organisé en 18 épisodes de deux jours de grève sur cinq jours.


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr