Calcul

Impôt à la source: combien en moins sur la feuille de paie?

Pour l'impôt à la source, le retrait se fera directement sur la feuille de paie pour les salariés. - © PHILIPPE HUGUEN / AFP

L'impôt à la source va bel et bien être instauré à partir du 1er janvier. Après la décision politique, place maintenant aux calculs de la part des contribuables.

Le Premier ministre Edouard Philippe a définitivement confirmé, en direct au journal de 20h, mardi 4, que le prélèvement à la source sera mis en place à partir du 1er janvier. A la fin du premier mois de l'année 2019, les salariés recevront donc leur première feuille de paie avec deux cases, le revenu avant impôt et celui après impôt.

Pour estimer le montant de votre "nouveau" salaire net, les initiatives se multiplient sur Internet. Et s'il peut être parfois complexe de définir votre taux d'imposition, fluctuant en fonction des aléas du revenu imposable, la différence entre votre salaire avant et après la réforme est on ne peut plus simple.

Un œil sur la calculatrice mis en place par exemple par Franceinfo (voir ici) montre la dimension basique du calcul. Le site propose un outil vous demandant de rentrer votre salaire net imposable et votre taux d'imposition. Votre nouveau salaire net est tout simplement l'ancien salaire minoré du taux d'imposition. C'est tout.

Voir aussi: L'impôt sur le revenu sera prélevé à la source au 1er janvier 2019", assure Philippe

Pour connaître ce taux, il vous suffit de vous rendre sur votre espace personnel sur impots-gouv.fr. Quant au salaire net imposable, attention, il figure certes sur votre feuille de paie mais il est différent du net à payer.

Pour rappel, il est possible pour ceux qui ne veulent pas communiquer à leur employeur leur taux d'imposition (pouvant de fait donner des indications à un employeur sur les revenus d'un ménage) d'être fiscalisé à un taux individualisé (chaque conjoint paie le taux conforme à son propre revenu) soit un taux "neutre" avec correction chaque année auprès de l'administration fiscale.

Lire aussi:

Impôt à la source: "les tests n'ont révélé aucun dysfonctionnement", assure Darmanin

Impôt à la source: une "non-question dans la plupart des pays" 


Voir la version optimisée mobile de cet article
Poursuivre sur Francesoir.fr