Fashion Week: des mannequins de petite taille défilent à Paris

Lutter contre les diktats de la mode

Fashion Week: des mannequins de petite taille défilent à Paris

Publié le :

Samedi 03 Octobre 2015 - 13:07

Mise à jour :

Samedi 03 Octobre 2015 - 13:27
Ayant pour objectif de lutter contre les diktats de la mode, l'association française "Donnons leur une chance" et l'agence new-yorkaise "Creative Business House" ont organisé un "défilé des personnes de petites tailles" à l'occasion de la Fashion Week de Paris. Ainsi, vendredi 2, une dizaine de mannequins mesurant moins de 1,30 mètres ont défilé dans un salon du ministère de la Culture vêtues de tenues créées sur mesure.
©Jerome Delay/AP/SIPA
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Ne pas dépasser les 1,30 mètres". Tel était le critère principal pour participer au défilé organisé par l'association française "Donnons leur une chance" et l'agence new-yorkaise Creative Business House à l'occasion de la Fashion Week de Paris. Ainsi, une dizaine de mannequins de petite taille ont défilé avec assurance vendredi 2 dans le salon des Maréchaux du ministère de la Culture vêtues de tenues créées sur mesure.

Ce "défilé des personnes des petite taille" ou "défilé des PPT" n'en est pas à sa première édition. Il s'est tenu pour la première fois à Paris lors de la Fashion Week 2014 avant de s'exporter à New York l'hiver dernier sous le nom de "The Dwarf Fashion Show". Et le phénomène n'est pas prêt de s'arrêter, un autre défilé du genre étant prévu à Tokyo en 2016.

A travers ces défilés, "Donnons leur une chance"-"qui a pour objectif utopique d’établir une culture de l'altruisme où chacun ferait de son devoir d'aider autrui par un soutien matériel, financier ou moral", comme cela est expliqué sur son site- et Creative Business House, espèrent lutter contre les diktats discriminants de la beauté et promouvoir l'égalité des chances dans le mannequinat. Plus pragmatiquement, il s'agit également de pouvoir répondre aux attentes des fashionistas de petites tailles.

Grace à ce genre d'initiatives, le monde stéréotypé de la mode semble s'ouvrir de plus en plus. En septembre, la Fashion Week de New York a par exemple accueilli sur ses podiums Beth Ditto, la chanteuse obèse du groupe Gossip, Rebekah Marine, une jeune américaine née sans avant-bras droit, ou encore Madeline Stuart, une trisomique australienne. Cette dernière sera d'ailleurs de retour lors de la prochaine Fashion Week new-yorkaise. Elle a participera également à celles de Tokyo et de Milan. Autre mannequin "différente" et particulièrment médiatisée ces derniers temps: Chantelle Brown-Young alias Winnie Harlow, atteinte de vitiligo, une maladie de l'épiderme qui se caractérise par des taches blanches qui apparaissent sur la peau, et égérie Diesel et Desigual.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Vendredi 2, une dizaine de mannequins de petite taille ont défilé dans le salon des Maréchaux du ministère de la Culture.

Commentaires

-