Journées du patrimoine : restaurer et rénover, une mission difficile à définir !

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Journées du patrimoine : restaurer et rénover, une mission difficile à définir !

Publié le 15/09/2020 à 07:03 - Mise à jour à 09:54
LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Protéger le patrimoine constitue un objectif pour la nation. Encore faut-il savoir ce que cela implique et notamment lorsqu’il s’agit d’une rénovation / restauration !

Véritable bien commun de la nation, le patrimoine historique nous contraint à une obligation : le transmettre aux générations futures. Cette évidence, qui n’est somme toute que très récente, place ces meubles et immeubles au cœur de notre politique patrimoniale.

Au cours des siècles passé, le pouvoir a souvent pris le pas sur le patrimoine. L’art gothique, qui pour s’imposer voulait faire table rase d’un art roman dépassé, ces édifices romains, que certains seigneurs médiévaux décidèrent de transformer en simples carrières de pierres, la Révolution Française cherchant à effacer les traces de cet Ancien Régime si détesté, … Le vandalisme à l’encontre de nos monuments historiques n’est plus, et désormais la protection et la transmission sont au cœur d’une ambition d’intérêt général.

Notre Dame de Paris, emblème de la France et de notre politique patrimoniale

Encore faut-il s’accorder sur la notion même de restauration, de rénovation et de protection. Lorsque l’emblème de l’histoire française s’embrase en avril 2019, la France entière est émue. Très rapidement des querelles d’un autre-temps semble opposer Anciens et Modernes. Doit-on restituer Notre Dame de Paris dans un état semblable à ce qu’elle était ou faut-il marquer cette rénovation par une empreinte de notre époque ?

D’innombrables projets avaient vu le jour pour concrétiser cette volonté d’un acte architectural contemporain, et pourtant, le président de la République confirmait son ambition mûrement réfléchie d’une « reconstruction à l’identique ». Cela s’inscrit dans les décisions publiques de ces dernières années, tendant à conserver l’unité et la compréhension du monument à restaurer. Pour autant, cette restauration restera visible, car après tout, l’incendie du printemps 2019 fait également partie de notre histoire commune, celle dont le patrimoine historique doit conserver la trace.

 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Notre Dame de paris, un emblème pour rénover les monuments historiques

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-