"La Coiffeuse" de Picasso est rentrée en France

"La Coiffeuse" de Picasso est rentrée en France

Publié le :

Vendredi 14 Août 2015 - 09:45

Mise à jour :

Vendredi 14 Août 2015 - 09:58
"La Coiffeuse", tableau du maître du cubisme Pablo Picasso, a été rendue jeudi 13 à la France par les autorités américaines. Leurs douaniers avaient retrouvé fin 2014 cette œuvre, dérobée en 1998 dans de mystérieuses conditions.
©AP/Sipa
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

Après avoir disparu pendant plusieurs années, La Coiffeuse est de retour en France. Elle a été officiellement remise par les Etats-Unis aux autorités françaises jeudi 13 août. Ce tableau de Pablo Picasso, estimé à 15 millions de dollars (13,4 millions d'euros), avait été volé entre 1998 et 2001 au Centre Pompidou. Le larcin n'avait en effet été constaté que trois ans après la dernière exposition l'oeuvre, lorsqu'une demande de prêt avait été faite au musée parisien.

Une découverte étrangement tardive, presque aussi incongrue que la manière dont l'œuvre cubiste avait été retrouvée à la fin de l'année 2014. Le tableau avait été expédié depuis la Belgique vers New York en cette période de fêtes, emballé dans du papier cadeau et portant l'inscription "Art Craft/30 E/Joyeux Noël".

Un subterfuge qui n'avait pas suffit à leurrer les douaniers américains. Les autorités américaines ont d'ailleurs salué leur flair dans cet affaire, même s'il semble que la découverte ne soit pas seulement due à un coup de chance. Le procureur de Brooklyn, Kelly Currie, a notamment fait remarquer durant la cérémonie de remise de l'œuvre quelques bourdes commises par les expéditeurs de La Coiffeuse.

Ainsi, la valeur indiquée du prétendu cadeau "était moitié moins cher que le coût d'envoi du paquet". De même, il était adressé à "un centre de stockage équipé d'un système de climatisation", d'étranges précautions pour un paquet à 30 euros. Cependant, aucune arrestation n'a encore été faite dans cette affaire et on ignore encore ce qu'il est arrivé au tableau pendant 17 ans.

Si la France peut être heureuse de retrouver sa propriété, La Coiffeuse a malheureusement été détériorée "par le vol, les mauvaises conditions de conservation qu’elle a ainsi subies et les aléas rocambolesques de son expédition outre-Atlantique", a déclaré Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou. Elle devra donc "faire l’objet d’une soigneuse campagne de restauration, avant d’être présentée de nouveau au public".

 

"La coiffeuse" a été interceptée par les douanes à New York fin 2014, dissimulée dans un emballage cadeau.


Commentaires

-