La Fête des Lumières, après un an d'arrêt, sera célébrée à Lyon sous très haute surveillance

La Fête des Lumières, après un an d'arrêt, sera célébrée à Lyon sous très haute surveillance

Publié le :

Jeudi 08 Décembre 2016 - 18:50

Mise à jour :

Jeudi 08 Décembre 2016 - 18:52
©Capture d'écran France Info
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Fête des Lumières de Lyon se déroulera de ce jeudi au samedi 10, après l'annulation de 2015 pour cause de menace terroriste. Les festivités de cette édition seront d'ailleurs cloisonnés sur un périmètre restreint.

L’événement est très attendu, même s’il se déroule encore cette année dans un contexte sécuritaire tendu: la Fête des Lumières débute à Lyon ce jeudi 8 décembre à 20 heures. La date marque le coup d’envoi de trois nuits de célébrations qui s’achèveront samedi dans la soirée, aux alentours de minuit.

Cette année, 42 installations viendront illuminer les principales places, monuments et jardins de la capitale des Gaules. La programmation est d’ampleur, et espère faire oublier la triste annulation de l’année 2015, pour cause de menace terroriste maximale. Le coup fût rude pour la ville de Lyon qui attend toujours avec impatience cette manifestation créée en 1989 et qui attirait lors de sa dernière édition, en 2014, pas moins de 3 millions de participants.

Mais les retrouvailles resteront placées sous le signe de la sécurité maximale, surtout depuis la crainte d’un acte isolé contre une manifestation populaire, à l’image de l’attentat de Nice le 14 juillet dernier. La manifestation sera tout d’abord plus restreinte géographiquement qu’à l’accoutumée: seuls la Presque île, le Vieux Lyon et le théâtre antique de Fourvière.

De plus, un dispositif anti-intrusion sera déployé aux entrées et sorties de ce périmètre avec 62 points de contrôle. Un drone d'observation a même été prêté par l'armée de l'Air. Pas moins de 860 policiers et militaires, 160 pompiers et 50 personnels médicaux de la Croix-Rouge et du Samu seront mobilisés. La circulation à l'intérieur du périmètre sera totalement interdite.

 

La dernière édition, en 2014, avait attiré 3 millions de visiteurs.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-