Le bicorne que Napoléon portait (peut-être) à Waterloo vendu aux enchères

Chapeau

Le bicorne que Napoléon portait (peut-être) à Waterloo vendu aux enchères

Publié le :

Mardi 19 Juin 2018 - 07:45

Mise à jour :

Mardi 19 Juin 2018 - 07:47
Un bicorne attribué à Napoléon, ramassé sur le champ de bataille à Waterloo, s’est vendu lundi 350.000 euros lors d’une vente aux enchères​ tenue à Lyon. Pour autant, rien n'indique qu'il est vraiment été porté par l'empereur.
©Yves Herman/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est l'autre 18 juin symbolique de l'histoire de France. En 1815, Napoléon Ier échouait à vaincre les armées coalisées de Wellington et der Blücher sur la morne plaine de Waterloo, chère à Victor Hugo. Lundi 18, lors d'une vente aux enchères tenue à Lyon, un bicorne attribué à Napoléon, ramassé sur le champ de bataille, s'est vendu à 350.000 euros frais compris à un collectionneur qui a préféré rester anonyme.

"De forme traditionnelle dite «à la française», il est en feutre dit «castor noir», sans cocarde, ganse en cannetille (peut-être postérieure) et bouton en bois encore partiellement recouvert de soie. La partie supérieure de l'aile avant est renforcée à l'intérieur par une pièce cousue de feutre noir de 15,5 cm de long sur 4 cm de large. Sans basane (l'empereur était allergique) sur le pourtour", précisait l'étude lyonnaise dans son catalogne au sujet de ce bicorne.

Voir - Une feuille en or de la couronne de Napoléon vendue 625.000 euros

"Il s'agit d'un chapeau qui est traditionnellement attribué à Napoléon. Il aurait été ramassé après la défaite sur le champ de bataille de Waterloo par un capitaine des dragons hollandais et s'est ensuite transmis de génération en génération jusqu'à la fin du siècle dernier, où il a été vendu à l'actuel propriétaire qui est un collectionneur (français) d'objets historiques", a souligné Étienne De Baecque, commissaire-priseur de la maison de ventes De Baecque et Associés.

Si le prix de l'objet semble élevé il aura pu l'être encore plus. En effet, il n'en reste pas moins que l'authenticité du couvre-chef reste sujet à caution. "L'estimation de 30.000 à 40.000 euros n'a trompé personne. S'il avait été authentique à cent pour cent, et non pas finalement «attribué à» quelques semaines avant la vente, le commissaire-priseur aurait doublé le prix de l'évaluation et ajouté un zéro de plus", a expliqué un célèbre collectionneur d'objet du Ier Empire au Figaro.

Lire aussi - Enchères: un chapeau de Napoléon vendu près de 1,9 million d'euros

A titre d'exemple, un autre bicorne de Napoléon, qui avait appartenu à l'arrière-grand-père du prince Albert de Monaco, avait été vendu pour la coquette somme de 1,8 million d'euros en 2014. Au cours de sa vie, le premier empereur des Français aurait porté pas moins de 120 chapeaux, presque tous fabriqués par la maison Poupard à Paris.

 

Un bicorne attribué à Napoléon, ramassé sur le champ de bataille à Waterloo, s’est vendu lundi 350.000 euros à Lyon.

Commentaires

-