Le comédien Olivier Sauton rattrapé par des tweets antisémites

Le comédien Olivier Sauton rattrapé par des tweets antisémites

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 10:29

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 10:47
Alors que le comédien Olivier Sauton rencontre le succès depuis maintenant trois ans avec la pièce "Fabrice Luchini et moi", il est depuis quelques jours dans la tourmente: d'ancien tweets antisémites écrits par lui même ont refait surface et provoqué un tollé.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

Olivier Sauton était jusqu'à lundi 27 un comédien en vogue, grâce à la pièce Fabrice Luchini et moi, qui rencontrait un franc succès depuis maintenant trois années. Mais ce début de semaine a été pour lui ce qui semble être la fin de son ascension: rattrapé par des propos antisémites le comédien est au cœur de la tourmente.

Lundi 27, d'anciens tweets de son compte personnel, effacés depuis, ont refait surface: "je préviens tous mes amis juifs juifs: en cas de déportation, EVIDEMMENT je vous mettrai en 1re classe. J'ai trop le respect de vos habitudes", "j'aime tellement la musique yiddish que si j'avais été gardien à Auschwitz j'aurai épargné les musiciens. C'est l'art qui sauvera les juifs" ou encore "#ElieWiesel vient d'inventer le tatouage invisible. C'est vrai qu'ils sont forts les juifs dans le domaine des inventions. Ca mérite un Nobel" pouvait on lire dans certains tweets publiés entre 2012 et 2014.

Le comédien était alors un proche de Dieudonné, il a d'ailleurs co-écrit le film L'Antisémite dans lequel il figurait au casting aux côtés du négationniste Robert Faurisson et d'Alain Soral.

Face aux réprobations très nombreuses à son égard, le comédien a reconnu lundi 27 que les tweets étaient "malheureusement" bien de lui. Et d'ajouter "je suis anéanti, j'ai honte. Je n'ai jamais eu une pensée antisémite". Il a expliqué être un homme aigri à cette époque où il n'avait pas encore rencontré le succès.

Ses excuses n'ont pas calmé les nombreux commentaires à son encontre et son producteur, Fabrice Roux, s'est fendu d'une lettre ouverte publiée sur Facebook, et depuis supprimée. Il y assure que le texte de la pièce "ne ressemble en rien aux tweets que j'ai découverts ce week-end et dont j'ignorais jusque-là l'existence". Il souligne qu'aujourd'hui Olivier Sauton est "père de famille" et "veut croire" qu'il a changé.

"J'attends d'Olivier qu'il m'explique l'inexplicable, (...) qu'il soit conforme à ce qu'il est sans doute devenu en partie grâce à son spectacle: un homme responsable" a poursuivi le producteur, qui savait pourtant que le comédien avait été un proche de Dieudonné.

Le théâtre de La Bruyère a annoncé mardi 28 en fin d'après-midi que toutes les représentations du spectacle étaient annulées suite à ces "tweets nauséabonds".

Fabrice Luchini, pourtant peu bavard sur les réseaux sociaux s'est exprimé sur Twitter, condamnant fermement les idées d'Olivier Sauton.

Deux autres personnalités ont récement été dans la même situation qu'Olivier Santon: le journaliste Mehdi Meklat et l'actrice césarisée Oulaya Amamra ont été épinglés par les internautes pour leurs tweets haineux.

Olivier Sauton s'est excusé, affirmant n'avoir "jamais eu une pensée antisémite", contrairement à ce que laisse entendre ses tweets.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-