Le Grand prix d'Angoulême sacre le dessinateur belge Hermann

Bande-dessinées

Le Grand prix d'Angoulême sacre le dessinateur belge Hermann

Publié le :

Mercredi 27 Janvier 2016 - 19:40

Mise à jour :

Mercredi 27 Janvier 2016 - 19:41
Le dessinateur d'origine belge, Hermann, a reçu ce mercredi le Grand prix de la ville d'Angoulême, un des plus prestigieux prix de bande dessinée, à la veille de l'ouverture du Festival international de la BD.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Je n’ai aucune chance d’être élu. Je pense sincèrement qu’il est trop tard pour moi" avait commenté le dessinateur belge Hermann en 2014 lors Grand prix du Festival de bande-dessinées d'Angoulême. Il semblerait que le jury est décidé de le faire mentir cette année en lui attribuant la prestigieuse récompense ce mercredi 27 janvier.

Hermann Huppen, de son vrai nom, succède ainsi au mangaka Katsuhiro Otomo et rejoint la famille prestigieuse des académiciens du neuvième art. Le vote des auteurs s’est donc porté sur lui en finale, face au Britannique Alan Moore et à la talentueuse illustratrice française Claire Wendling.

Hermann, né le 17 juillet 1938 à Bévercé, un village près de Liège en Belgique, est l'auteur de plus d'une centaine d'album et de grandes séries à succès, le western avec Comanche, le récit d'anticipation avec Jeremiah, la saga médiévale avec Les Tours de Bois-Maury ou la grande aventure avec Bernard Prince. "Je ne m'y attendais pas du tout. C'est un honneur de recevoir ce prix. Les choses arrivent comme ça parfois. L'année dernière le prix a été décerné à Otomo, je n'étais pas déçu car je n'ai jamais couru après. J'avais même fait une croix dessus. Je remercie les auteurs qui m'ont voulu. C'est une magnifique surprise. Pour moi, le plus important reste la reconnaissance de mon travail par la profession" a-t-il témoigné au Figaro.

L'absence de femmes dans la sélection pour le Grand prix avait déclenché des remous et le Festival avait été accusé de sexisme. Finalement, une femme, l'illustratrice française Claire Wendling, 48 ans, auteur des Lumières de l'Amalou.

Le dessinateur d'origine belge, Hermann, a reçu ce mercredi le Grand prix de la ville d'Angoulême.

Commentaires

-