"Loto du patrimoine": la liste définitive des 250 sites concernés bientôt dévoilée

Au début du mois de mai

"Loto du patrimoine": la liste définitive des 250 sites concernés bientôt dévoilée

Publié le :

Mercredi 04 Avril 2018 - 10:35

Mise à jour :

Mercredi 04 Avril 2018 - 11:06
Comme l'a expliqué Stéphane Bern, la liste définitive des 250 monuments et sites historiques en péril, qui bénéficieront des recettes du "loto du patrimoine" et d'un tout nouveau jeu de grattage, sera dévoilée début mai. L'animateur a d'ores et déjà révélé quelques noms.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plus que quelques semaines avant l'annonce officielle. Comme l'a expliqué Stéphane Bern, la liste définitive des 250 monuments et sites historiques en péril, qui bénéficieront des recettes du "loto du patrimoine" et d'un tout nouveau jeu de grattage, sera dévoilée début mai. "Parmi les 250, il y aura des sites ambassadeurs emblématiques", a précisé l'animateur assurant que leur "nombre ne sera pas réduit à 120", comme cela a pu être évoqué dans certains médias.

Parmi les sites retenus par le comité de sélection, se trouvent le Théâtre à l'italienne de Bar-le-Duc dans la Meuse, le château de Château-Thierry dans l'Aisne, la maison de Pierre Loti à Rochefort en Charente-Maritime, le couvent de Pino en Corse mais aussi la rotonde ferroviaire de Montabon dans la Sarthe.

A noter que le jeu de grattage, dont les tickets seront vendus début septembre prochain au prix de 15 euros, sera accompagné d'un tirage spécial qui aura lieu quelques jours plus tard, à la veille des Journées Européennes du Patrimoine. Les recettes iront directement à la réhabilitation de monuments et sites historiques. Au total, les organisateurs de l'opération espèrent récolter entre 15 et 20 millions d'euros.

Lire aussi - "Loto du patrimoine": comment ça marche et à quoi ça sert?

Ces initiatives s'inscrivent dans un plan de sauvegarde du patrimoine français. Comme l'a indiqué le gouvernement par le biais d'un communiqué, ils servent "la mission confiée par le Président de la République à Stéphane Bern en septembre dernier, consistant à recenser le patrimoine local en péril et à trouver des financements innovants pour le restaurer".

Et l'animateur semble ravi de cette collaboration."Tout se passe de façon formidable. L’engagement du président de la République est extrêmement important. Enfin, on a trouvé un président qui aime le patrimoine", a-t-il déclaré à l'AFP.

La liste définitive des 250 monuments et sites historiques choisis pour être restaurés sera annoncée début mai.

Commentaires

-