Lyon: une oeuvre d'art contemporain montre des poulets brûlés vifs et pendus par les pattes (vidéo)

Lyon: une oeuvre d'art contemporain montre des poulets brûlés vifs et pendus par les pattes (vidéo)

Publié le :

Lundi 12 Mars 2018 - 11:28

Mise à jour :

Lundi 12 Mars 2018 - 11:35
Une oeuvre d'art contemporain exposée dans un musée lyonnais crée la polémique: elle montre en vidéo des poulets vivants pendus par les pattes et dévorés par des flammes. L'artiste assure que les volatiles ne souffrent pas.
©Eirak Santelices/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'art contemporain est coutumier des polémiques sur certaines de ses "œuvres", et cette vidéo conceptuelle de l'artiste franco-algérien Abdel Abdessemed connaît aussi des critiques massives.

Le Musée d'art contemporain de Lyon (alias le "MAC Lyon") expose depuis peu en effet une œuvre pour le moins dérangeante de l'artiste: une vidéo montrant alignés sur plusieurs murs de briques des poulets vivants, attachés la tête en bas. Certains des malheureux volatiles sont en train de brûler vifs, les images montrant sans détour les soubresauts des oiseaux en train d'être dévorés par les flammes.

L'œuvre a rapidement déclenché de vives critiques sur les réseaux sociaux. Ce qui permet d'ailleurs de montrer la vidéo au plus grand nombre qui n'aurait pas l'occasion de connaître le travail d'Abdel Abdessemed.

Plusieurs associations de défense des animaux ont également fait part de leur consternation, dont la Fondation Brigitte Bardot.

L'artiste et le musée ont tenu à répondre aux critiques en assurant qu'un produit spécifique a été utilisé pour fabriquer cette œuvre et que les poulets ne sont pas réellement en train de brûler.

Artiste controversé, Abdel Abdessemed n'en est pas à sa première polémique. Il avait déjà fait parler de lui en dehors des cercles de l'art contemporain en 2012 en proposant une statue représentant Zinédine Zidane donnant un coup de tête au joueur italien Marco Materazzi, un acte qui a été le tournant de la finale de la Coupe du monde de football en 2006 (perdue par la France…). La statue haute de quatre mètres était exposée devant le Centre Pompidou.

Des poulets suspendus par les pattes et brûlés vifs: l'oeuvre d'Abdel Abdessemed.


Commentaires

-