Mondial de l'automobile de Paris: un événement plus que centenaire (DIAPORAMA)

Mondial de l'automobile de Paris: un événement plus que centenaire (DIAPORAMA)

Publié le :

Lundi 12 Septembre 2016 - 17:00

Mise à jour :

Vendredi 30 Septembre 2016 - 12:36
Le Mondial de l'automobile de Paris, qui se tient du 1er au 16 octobre à la Porte de Versailles, réunit plus de 400 exposants venus des cinq continents. Un événement plus que centenaire et qui a marqué l'histoire de l'automobile.
©Jerome Colombe/Flickr
PARTAGER :

Adrien Renouf

-A +A

Voilà deux ans que l'on attendait ça. Le 118e Mondial de l'automobile de Paris se tient du 1er au 16 octobre et, comme souvent, entre révolution écologique et stylistique, les constructeurs vont chercher à surprendre. Une tendance se démarque des autres pour ce salon 2016: la voiture electrique accessible à tous, tandis que les habituels concept-cars plus surprenants les uns que les autres seront évidemment de la partie. Mais le Mondial, c'est aussi un événement plus que centenaire où ont été présentées certaines des plus belles, puissantes, novatrices ou encore populaires des voitures.

Le premier "vrai" Salon de l'auto, appelé "Exposition internationale de l'automobile, du cycle et des sports", a été lancé en 1898 à Paris par l'Automobile Club de France. Établi aux Jardins des Tuileries, il était le premier salon à avoir une portée mondiale, réunissant 200 exposants sur plus de 2.500 m² et attirant déjà 140.000 curieux. Au début de cet événement, les voitures devaient parcourir un aller-retour entre Paris et Versailles afin de prouver qu'elles pouvaient se déplacer sans s'arrêter.

Ce rendez-vous parisien résonne à l'international, si bien que les villes de Detroit et Los Angeles (1907) puis Tokyo (1954) emboîtent le pas. Quant au salon de Francfort, si sa première édition date de 1897, soit avant celui de Paris, il était alors établi à Berlin et, surtout, d'un format plus que confidentiel: huit voitures seulement était rassemblées dans le hall d'un hôtel de la capitale...

En 1901, le Salon de l'auto parisien déménage sous la verrière du Grand Palais pour une soixantaine d'années, jusqu'en 1961. Les deux guerres mondiales n'ont pas permis au salon de se tenir, mais son retour dès l'année 1946 fera les beaux jours de Paris et du salon en lui-même. Les voitures électriques font leur réapparition cette année-là, pour la deuxième fois. La première, en 1923, également année de la naissance des 24 Heures du Mans, l'était doublement puisqu'il s'agissait d'une nouveauté tant pour de salon de Paris qu'au niveau mondial.

Bien que de plus en plus populaire, l'événement reste influencé par les tensions internationales et subit les soubresauts de l'actualité comme cela avait déjà été le cas durant les années 1930. Mais ces années restent celles de la croissance pour le Mondial et le cap du million de visiteurs est franchi en 1954. Si bien qu'à l'entrée du salon, des garderies sont mises en places pour permettre aux parents de flâner à leur aise dans les allées du salon. 

En 1955, c'est l'année de présentation de la Citroën DS 19, grande fierté de l'entreprise française et petite révolution qui fit beaucoup parler d'elle, puis en 1957 le salon s'ouvre encore un peu plus sur le monde en présentant la Prince Skyline, futur Nissan, le fleuron automobile japonais. Plus les années passent et plus les visiteurs se font nombreux. En 1962, pour la première fois, le Salon de l'automobile se déplace à la Porte de Versailles dans les halls d'exposition, et cette année-là les voitures de grands prix sont mises à l'honneur.  

En 1998, pour les 100 ans du salon, c'est une grande rétrospective qui est mise en place. Depuis, le Salon de l'automobile ne cesse de croître en fréquentation mais c'est en 2004, année de présentation de la Renault Modus notamment, que tous les records sont battus avec 1.461.000 visiteurs et 480 exposants venus de 26 pays différents.

Pour cette édition 2016, une exposition est prévue sur la place de l'automobile dans le cinéma, mais aussi une vente aux enchères et un centre d'essais de véhicules écologiques et hybrides.

Le XXI siècle sera celui de la "troisième révolution automobile" selon les experts. Un avis visiblement partagé par le Mondial de Paris, principalement organisé autour des voitures de demain et d'après-demain.

(Voir ci-dessous un diaporama des modèles vedettes présentés au Salon de l'auto à Paris depuis un siècle):

 

Le Mondial de l'automobile de Paris a attiré plus d'1,4 million de visiteurs en 2014.


Commentaires

-