Montmartre: un Parisien propose de raser la Basilique du Sacré-Cœur, une "insulte à la Commune de Paris"

"Affreux"

Montmartre: un Parisien propose de raser la Basilique du Sacré-Cœur, une "insulte à la Commune de Paris"

Publié le :

Mercredi 22 Février 2017 - 17:31

Mise à jour :

Mercredi 22 Février 2017 - 17:40
Un Parisien a proposé le 11 février dernier de raser la Basilique du Sacré-Coeur sur la butte Montmartre à Paris. Il estime que ce monument est une insulte "à la mémoire de la Commune de Paris". Toutefois, le projet semble mal embarqué, du moins du côté de la mairie de Paris.
©Wikimedia Commons

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

  
-A +A

Elle domine Paris du haut de la butte de Montmartre depuis 1923 et la fin de sa construction. La Basilique du Sacré-Cœur, située dans le XVIIIe arrondissement, est l'un des monuments les plus iconiques de la Paris et l'un des plus visités par les touristes.

Toutefois, un habitant du quartier ne l'apprécie visiblement pas. Ce dernier a soumis, samedi 11, un projet au budget participatif de la Ville de Paris (qui propose aux citoyens de décider de l'investissement de 5% du budget municipal) pour la raser sans autre forme de procès. "Le Sacré-Cœur est une verrue versaillaise qui insulte la mémoire de la Commune de Paris. Le projet consiste en la démolition totale de la basilique lors d'une grande fête populaire", peut-on lire à titre de justification.  

En effet, en plus d'être un lieu de culte, la Basilique du Sacré-Coeur est également un symbole de la répression sanglante perpétrée par les "Versaillais" (dirigé par Adolphe Thiers) contre la Commune de Paris en 1871. Le bâtiment avait été érigé sur la colline de Montmartre, là ou commença l'insurrection populaire le 18 mars, il devait incarner "un nouvel ordre morale". A cette date anniversaire, il n'est pas rare de retrouver des tags anarchistes sur le monument controversé.

Joint par Franceinfo, le porteur du projet assume: "c'est une provocation pour rappeler ce qu'est le Sacré-Cœur dans la mémoire de la Commune de Paris". Et d'ajouter: "je le trouve vraiment affreux et disproportionné dans le quartier. Il écrase tous les autres bâtiments de ce petit village".

Toutefois, le projet semble mal embarqué, du moins du côté de la mairie de Paris. "Manifestement, ce projet est non recevable et ne fera pas partie des projets pour lesquels les Parisiens pourront voter en septembre", a assuré l'adjointe à la maire de Paris, Pauline Véron à Franceinfo. Et d'ajouter: "le Sacré-Cœur n’appartient pas à la Ville de Paris et il s’agit d’un monument classé historique (...) nous essayons de construire des choses plutôt que de les détruire".

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Le porteur de projet estime que ce monument est une insulte "à la mémoire de la Commune de Paris".

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires