Paris: Inès de la Fressange et Chantal Thomass au musée Grévin

A la cire

Paris: Inès de la Fressange et Chantal Thomass au musée Grévin

Publié le :

Mardi 16 Décembre 2014 - 15:51

Mise à jour :

Mercredi 17 Décembre 2014 - 01:49
Les stylistes Chantal Thomass et Inès de la Fressange ont inauguré lundi 15 leurs statues au musée Grévin de Paris.
©Christopher Kuhn/Sipa
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Le musée Grévin se fait "fashion". Lundi 15, les stylistes Inès de la Fressange et Chantal Thomass ont inauguré leurs statues de cire au musée Grévin de Paris.

"C'est un grand honneur d'être au musée Grévin. Je suis très bien entourée! Après la Légion d'honneur et Marianne, je vais avoir forcément les chevilles qui vont gonfler", a confié Inès de la Fressange, qui avait été choisie en 1989 comme modèle pour le buste du symbole de la Nation. "C'est fascinant de voir son double. Les ateliers de Grévin réunissent un savoir-faire et des artisans inouïs. C'est merveilleux que cela existe encore. Paris est un pléonasme de la mode qui est un étendard pour la France. Ça fait partie de nos superlatifs. Il n'y a pas que les fromages ou les vins!", a-t-elle ajouté, selon Le Parisien.

Avec l'entrée d'Inès de la Fressange, icône de l'élégance à la française, et de Chantal Thomass, reine de la lingerie chic, le musée ouvre un nouvel espace dédié à la mode. A leurs côtés, les statues des top-modèles Cara Delevingne et Coco Rocha, ou encore Jean Paul Gaultier sont déjà installées. L'objectif affiché par le Grévin, dont le chiffre d'affaires est en baisse, est de rafraîchir son image pour se relancer.

Après Stromae, Lady Gaga ou encore Line Renaud en 2014, le Grévin continuera l'an prochain à enrichir sa collection. La star du football Zlatan Ibrahimovic, le champion de natation Camille Lacourt, la chef étoilée Anne-Sophie Pic ou encore le pâtissier Pierre Hermé devraient ainsi venir grossir les rangs des pensionnaires du musée.

 

 

Inès de la Fressange et sa statue (à droite), au musée Grévin de Paris.

Commentaires

-