Paris: une vitrine des métiers d'arts et de l'artisanat rénovée par le groupe LVMH

Paris: une vitrine des métiers d'arts et de l'artisanat rénovée par le groupe LVMH

Publié le :

Mercredi 08 Mars 2017 - 11:10

Mise à jour :

Mercredi 08 Mars 2017 - 11:34
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le groupe LVMH inaugure ce mercredi une vitrine des métiers d'arts et de l'artisanat dans le Bois de Boulogne à Paris en remplacement de l'ancien Musée national des Arts et Traditions populaires.

Le musée des Arts et Traditions populaires deviendra un centre des métiers d'art, rapporte RTL. Après l'inauguration en octobre 2014 de la fondation Louis-Vuitton dessinée par Franck Gehry, le groupe LVMH de Bernard Arnault travaille à nouveau  avec le même architecte sur un nouveau projet. Ce "projet culturel pour Paris d'ampleur internationale" sera dévoilé ce mercredi 8, par Bernard Arnault, le PDG du groupe de luxe, et Anne Hidalgo la maire PS de Paris. Cette présentation s’effectuera en présence du président de la République François Hollande et de la ministre de la Culture Audrey Azoulay.

Fermé depuis 2005, l’ancien musée des Arts et Traditions populaires deviendra un espace de 1.000 m² dédié aux métiers d'art et de l'artisanat alors que d'autres espaces accueilleront des expositions et événements divers. Au dernier étage, un restaurant de 1.000 m2 prendra également place. Le bâtiment sera situé dans le Bois de Boulogne, tout près de la Fondation Vuitton d'art contemporain du même groupe. En 2013, les collections de l'ancien musée avaient finalement été transférées au MuCem de Marseille.

La rénovation du bâtiment, confiée à l'architecte américain Franck Gerhy est estimée à 158 millions d'euros et prise en charge par le groupe de LVMH, selon Le Parisien. Par ailleurs, le groupe de luxe et la Ville de Paris sont tous deux propriétaires des locaux. Ils se sont mis d'accord sur une convention d'occupation du domaine public pour 50 ans. Il est a été convenu que LVMH versera une redevance annuelle de 150.000 euros, plus une part variable des bénéfices.

Fermé depuis 2005, l’ancien musée des Arts et Traditions populaires deviendra un espace de 1.000 m² dédié aux métiers d'art et de l'artisanat alors que d'autres espaces accueilleront expositions et événements divers.

Commentaires

-