Versailles: "le vagin de la reine" recouvert d'insultes antisémites

Vandalisme

Versailles: "le vagin de la reine" recouvert d'insultes antisémites

Publié le :

Dimanche 06 Septembre 2015 - 17:25

Mise à jour :

Dimanche 06 Septembre 2015 - 17:39
L'oeuvre d'Anish Kapoor, le "Vagin de la reine", a une nouvelle fois été vandalisée dans la nuit de samedi à ce dimanche. La sculpture a été recouverte d'insultes antisémites, une enquête a été ouverte.
Christophe Ena/AP/SIPA
PARTAGER :
-A +A

Le Vagin de la reine, la grande sculpture de l’artiste britannique Anish Kapoor qui décor les jardins du château de Versailles (Yvelines), a une fois de plus été vandalisée ce dimanche matin. Elle l'avait également été en juin dernier. 

Catherine Pégard, la présidente de l’établissement s’est dite "scandalisée" après la découverte des inscriptions antisémites qui recouvrent désormais le Dirty Corner à la peinture blanche: "la reine sacrifiée, deux fois outragée", "SS Sacrifice Sanglant" ou encore, "le deuxième VIOL de la Nation par l’activisme JUIF DEVIANT".

"Cette acte d'une violence intolérable contre l'œuvre d'un artiste international me choque et m'attriste", a déclaré Catherine Pégard, après s’être rendue sur place ce dimanche.

"Je suis scandalisée qu'on s'en prenne avec les plus abominables références à l'œuvre d'un grand artiste international et, au delà, au Château de Versailles et à la culture. C'est pour l'établissement public du château de Versailles un acte d'une grande gravité que le public condamne à ses côtés avec indignation" , a-t-elle ajouté.

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les vandales. Selon Le Parisien, ces dégradations se seraient produites entre 1h30 et 6h30 du matin. Des médiateurs ont été déployés sur place pour informer les visiteurs du château que ces inscriptions ne font évidement pas partie de l’œuvre, d’autant que l’une d’entre elles mesurerait selon le quotidien, 10 mètres de long et 3 mètres de hauteur.

Installé sur le tapis vert dans l’axe principal du parc, le Vagin de la reine est une sorte d’énorme tunnel d’acier long de 60 mètres, à connotation sexuel d’après l’artiste Anish Kapoor et entouré de gros blocs de pierre.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a réagi ce midi sur son compte Twitter: "innommables dégradations et messages de haine sur l’œuvre d’Anish Kapoor au château de Versailles. La stupidité et la violence contre la culture".

 

 

L'oeuvre d'Anish Kapoor une nouvelle fois vandalisée.

Commentaires

-