Villeurbanne: une élue FN s'insurge contre une expo montrant des seins... pour lutter contre le cancer du sein

Villeurbanne: une élue FN s'insurge contre une expo montrant des seins... pour lutter contre le cancer du sein

Publié le :

Vendredi 08 Juillet 2016 - 07:18

Mise à jour :

Vendredi 08 Juillet 2016 - 07:21
©Venus VII/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Béatrice Branska-Farille, élue d'opposition frontiste à Villeurbanne, a livré lundi un réquisitoire contre l'octroi de subventions à un projet artistique exposant des photos d'habitantes seins nus dans le cadre d'une campagne de prévention.

"Cachez ce sein que je ne saurais voir" aurait pu dire Béatrice Branska-Farille. Cette élue FN de Villeurbanne exprimé lundi 4 en conseil municipal son désaccord sur la subvention de 2.500 euros accordée à l'association organisatrice du projet Vénus VII, a rapporté Le Progrès. Elle s'est livrée à un véritable réquisitoire contre ce projet artistique exposant des photos d'habitantes seins nus dans le cadre d'une campagne de prévention contre le cancer du sein.

"Exhiber les seins nus de femmes en bonne santé passe plutôt pour du voyeurisme que pour une incitation au dépistage d'une maladie. (…) A-t-on entendu parler, par exemple, des ateliers de jongleries de testicules, en vue du dépistage du cancer des testicules?",s''est insurgé l'élue d'opposition, dans une tentative surprenante de justifier sa prise de position. Dénonçant une initiative "complètement dépourvue de pédagogie", Béatrice Branska-Farille a crié son "ras-le-bol de l'exploitation du corps de la femme en tout lieu".

Selon le quotidien local, ces remarques ont provoqué l'hilarité de la salle, "y compris dans les rangs du Front national".  Jean-Paul Bret (PS), le maire de Villeurbanne, a quant à lui invité la principale intéressée à "bien observer" un tableau accroché dans une salle municipale, Le Concile de l'amour: "Si vous regardez bien, vous y verrez certes beaucoup de fesses, mais aussi des testicules", a-t-il plaisanté.   

Malgré les cris d'orfraie de la conseillère Front national, le conseil municipal a voté la subvention au projet artistique, sans les voix de l'extrême-droite. 

 

"Cachez ce sein que je ne saurais voir" aurait pu dire Béatrice Branska-Farille, élue FN de Villeurbanne.

Commentaires

-