Accusé de viols, R. Kelly confie avoir subi des attouchements (vidéo)

Accusé de viols, R. Kelly confie avoir subi des attouchements (vidéo)

Publié le :

Mardi 24 Juillet 2018 - 12:07

Mise à jour :

Mardi 24 Juillet 2018 - 12:12
Le rappeur R. Kelly est accusé d'abus sexuels, de viols et même de dérives sectaires depuis juillet 2017. L'artiste qui n'a fait l'objet d'aucune inculpation a dévoilé lundi une longue chanson dans laquelle il réfute à nouveau ces accusations et confie avoir été lui-même victime d'attouchements dans son enfance.
© Frederic J. BROWN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

R. Kelly est dans la tourmente depuis près d'un an pour des accusation d'abus sexuels, de viols et même de dérives sectaires. Le rappeur, qui a été acquitté en 2008 dans une affaire de pornographie sur mineurs, a toujours réfuté les faits.

Dans une vidéo en direct sur Instagram, publiée lundi 23 et indisponible ce mardi 24, le rappeur a dévoilé une longue chanson de 19 minutes. Dans celle-ci, il a à nouveau balayé les accusations dont il fait l'objet, et pour lesquelles il n'a eu aucune inculpation.

Mais le rappeur s'est aussi ouvert sur une partie de sa vie. Dans le morceau I Admit ("Je reconnais" en français) il a en effet révélé avoir subi des attouchements de la part d'un membre de sa famille jusqu'à ses 14 ans.

A voir aussi: Harem sexuels et dérive sectaire - R. Kelly retiendrait plusieurs femmes en captivité (vidéo)

"J’avais tellement peur de dire quelque chose", a-t-il chanté en se remémorant cette épisode traumatisant de sa vie.

Quant aux accusations d'abus sexuels, il a assumé avoir eu des rapports sexuels avec des femmes plus jeunes et plus âgées que lui. "Vraiment, je suis censé être emprisonné ou perdre ma carrière à cause de vos opinions? (…) Je ne suis pas inculpé, pas arrêté, mon nom a été traîné dans la boue", a-t-il dénoncé.

"Je n’aurais jamais cru qu’on en arriverait là, que je devienne un artiste aussi détesté", a regretté R. Kelly.

Pour rappel, l'interprète de I Believe I Can Fly a été accusé d'avoir réduit des femmes en esclaves sexuelles dans plusieurs de ses propriétés d'Atlanta et Chicago. Des femmes, victimes présumées de la star, avaient témoigné dans une enquête du site BuzzFeed.

A lire aussi:

R. Kelly accusé de viol par une femme alors qu'elle était mineure et "dressée" (vidéo)

Le chanteur R. Kelly nouvelle cible du mouvement Time's Up

Spotify crée un précédent en retirant R. Kelly, accusé d'abus sexuels

R. Kelly a réfuté les accusations d'abus sexuels dont il fait l'objet et confié avoir lui-même subi des attouchements dans son enfance.


Commentaires

-