L'ancienne assistante d'Harvey Weinstein porte plainte... et décrit les réalités de son travail

L'ancienne assistante d'Harvey Weinstein porte plainte... et décrit les réalités de son travail

Publié le :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:43

Mise à jour :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 18:45
L'ancienne assistante d'Harvey Weinstein a porté plainte jeudi contre son ex-patron. Elle décrit ce qu'a été pendant son environnement de travail: la gestion quotidienne des rendez-vous sexuel de son patron dans un environnement malsain empreint de sexisme.
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La liste des plaignantes continuent à s'allonger un peu plus. La presse américaine révèle qu'une nouvelle femme a porté plainte (jeudi 25) contre le producteur Harvey Weinstein, au cœur de nombreuses révélations sur des pratiques d'agressions et de chantages sexuels à Hollywood. Mais ce n'est pas une actrice qui a cette fois saisi la justice: Sandeep Rehal a occupé pendant deux ans le poste d'assistante personnelle de l'ex-faiseur de stars du cinéma américain.

La jeune femme, qui avait 26 ans en 2013 quand elle a pris le poste (qu'elle quittera en 2015) n'a pas formellement été agressée sexuellement. Mais elle décrit deux années d'un cadre de travail "sexuellement hostile et envahissant" l'ayant poussé à bout.

Selon la description de sa version des faits dans sa plainte, son travail d'assistante consistait surtout à gérer "l’intendance liée à l’appétit et aux activités sexuelles d’Harvey Weinstein, mais aussi à répondre aux besoins et demandes souvent avilissantes et abusives des membres de sa famille".

Lire aussi: Meryl Streep sur le scandale Weinstein: "ça me tue"

Et le détail des "tâches" est glaçant: recherche et réservation de lieux pour les rencontres sexuelles (consenties ou imposées) d'Harvey Weinstein, achat de lingerie érotique pour les actrices et d'injections de substances facilitant l'érection pour le producteur, et même nettoyage après la rencontre des restes "de sperme sur le canapé du bureau".

Sandeep Rehal devait également subir les commentaires salaces et vexants d'Harvey Weinstein, et taper à l'ordinateur des emails que le producteur lui dictait… entièrement nu.

Harvey Weinstein, via un porte-parole, a formellement démenti toutes ces accusations. Sandeep Rehal a également porté plainte contre Bob, le frère de Harvey, ainsi que le responsable des ressources humaines de la maison de production qui ont laissé faire, et même aidé à cette situation, selon la plaignante.

L'ancienne assistante décrit deux ans de calvaire.


Commentaires

-