Cinq choses que vous ne saviez peut-être pas sur Johnny Hallyday

Cinq choses que vous ne saviez peut-être pas sur Johnny Hallyday

Publié le :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 16:51

Mise à jour :

Jeudi 18 Octobre 2018 - 16:50
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

Maeliss Innocenti

-A +A

Le dernier album de Johnny Hallyday sort ce vendredi. A cette occasion est aussi mis en vente le livre "Les larmes de Johnny", écrit à quatre mains par Mathieu Alterman et Patrick Alban, qui révèlent plein de petites choses que le public ne savait peut-être pas sur le rockeur préféré des Français. France-Soir a sélectionné pour vous cinq faits pas forcément connus, donc, sur la vie de Johnny.

L'album posthume de Johnny Hallyday intitulé Mon pays c'est l'amour sort ce vendredi 19 dans les bacs et sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

A cette occasion, le journaliste Mathieu Alterman et le producteur Patrick Alban, qui connaissait le rockeur depuis les années 70, sortent aussi un livre mettant en lumière la part d'ombre de Johnny (Les larmes de Johnny aux éditions Carnets Nord).

Pour ceux qui ne connaissaient pas bien Johnny Hallyday, ce livre-documentaire contient son lot de surprises et de révélations. Et ceux qui pensaient bien le connaître risquent aussi d'apprendre plein de choses sur la vie de leur idole.

La rédaction de France-Soir a sélectionné pour vous cinq faits qui vont peut-être vous surprendre sur le très regretté Johnny Hallyday.

>Hallyday est une faute d'orthographe

En 1959, Johnny Halliday est repéré par Vogue qui lui fait signer un contrat et lui fait enregistrer quatre morceaux sur son premier super 45 tours.

Petit problème, ce n'est qu'après l'impression des pochettes que l'idole des jeunes en devenir se rend compte que son nom est mal orthographié: Hallyday au lieu de Halliday (nom d'emprunt de son père de cœur, Lee Halliday, mari américain de sa cousine Desta). La faute ne sera jamais corrigée.

>Johnny n'est pas fils unique

Johnny Hallyday n'était pas fils unique. Plusieurs années après l'avoir confié à sa tante, sa mère Huguette a refait sa vie et a eu deux autres fils Olivier et Jean-Christophe avec le publicitaire Michel Garmiche en 1956 et 1959.

Il ne les a vus que deux fois dans sa vie: lorsqu'il avait 18 ans, et qu'il s'est rendu à Grenoble pour faire signer les papiers d'émancipation à sa mère, et en 2007, à l'enterrement de cette dernière.

>John Lennon et Paul McCartney étaient à son premier Olympia en 1961

En 1961, alors que Johnny performe pour la première fois sur la scène de l'Olympia, deux artistes qui étaient encore inconnus du grand public sont dans la salle. Il s'agit ni plus ni moins que de John Lennon et Paul McCartney.

Et les deux Beatles, qui deviendront peu de temps après des stars internationales, n'ont pas du tout apprécié le spectacle. John Lennon se serait même exclamé à la fin du concert: "Le rock français, c'est comme le vin anglais… Ca existe mais c'est tout".

>Il est sorti avec une actrice de Demain nous appartient

La liste des conquêtes de Johnny Hallyday est longue. Très longue. La liste des femmes qui ont vraiment fait battre son cœur l'est beaucoup moins.

En 1994, le rockeur a le cœur à vif à cause de sa relation destructrice avec Adeline Blondieau. Mais il fait la rencontre de Linda Hardy, Miss France 1992, aujourd'hui actrice de la série Demain nous appartient.

Les deux célébrités vivent ensemble une histoire d'amour sincère mais très brève: un mois et demi. Linda Hardy, qui a aujourd'hui 45 ans, a gardé un bon souvenir de cette période. Et les rares fois où elle l'a évoquée dans les médias, elle en parlait toujours avec beaucoup de douceur.

Si leur relation a été si courte, c'est qu'à la même période Johnny Hallyday faisait la connaissance d'une certaine Laeticia Boudou.

>La véritable femme de sa vie ce n'était pas Sylvie Vartan, ni Nathalie Baye, ni Laeticia

Dans sa vie, Johnny est passé par tant de bas et de hauts, dans sa vie amoureuse comme dans sa vie professionnelle, qu'il a été plongé dans de longues périodes de dépression et a même tenté de se suicider.

Mais dans les moments les plus noirs, entre chaque rupture une femme était là pour prendre soin de lui, pour le soutenir et lui permettre de ne pas complètement sombrer: Lady Lucille.

L'identité de cette dernière est restée secrète jusqu'à la mort de Johnny, qui lui a souvent clamé son amour dans les médias (il lui a aussi écrit une chanson).

A Paris-Match, en 1997, il expliquait ainsi: "Nous sommes deux vagabonds de l'amour. Je ne veux pas lui faire du mal. Je veux la préserver comme elle a su si bien préserver sa vie privée et sa carrière".

Tout le monde savait qu'il s'agissait d'une actrice française très connue. Certains pensaient que c'était Catherine Deneuve. Mais ce n'était pas le cas. A la mort de Johnny, le secret a été dévoilé.

Lady Lucille était Marlène Jobert! L'actrice française de 77 ans est la mère d'Eva Green, la tante de la chanteuse Elsa et aussi celle de Joséphine Jobert.

Lire aussi:

David Halliday - ce que Johnny n'a jamais voulu faire pour lui

"Mon pays c'est l'amour", le dernier souffle de vie de Johnny

L'album posthume de Johnny Hallyday intitulé "Mon pays c'est l'amour" sort ce vendredi.


Commentaires

-