Clémence Botino, pas de faux pas pour la Miss France

Clémence Botino, pas de faux pas pour la Miss France

Publié le 26/12/2019 à 08:23 - Mise à jour à 14:39
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Elue Miss France 2020 le 14 décembre, Clémence Botino a enchaîné shootings et interviews avant ses premières sorties officielles. La fille parfaite nous dit-on. Et même pas peur. On veut bien le croire. 
 
Miss France 2020 profite actuellement des fêtes de Noël en famille. Clémence Botino l’a annoncé sur son compte Instagram : «Je vais profiter des prochains jours pour me ressourcer». Elle en a sans doute déjà bien besoin notre 90e Miss France, elle dont le début de règne n’a pas été de tout repos. 
 
 
Une Miss France philosophe et sereine
 
Elue le 14 décembre au soir à Marseille avec 31,95 % des voix, Clémence Botino a en effet dû subir les foudres des (nombreux) supporters de sa première dauphine, Lou Ruat, Miss Provence et favorite de l’élection. Des attaques auxquelles Miss France a répondu avec philosophie dans une interview accordée à Télé Magazine. «On sait que tout le monde ne va pas être d’accord, a souligné Clémence Botino. Justement, il faut que je justifie mon élection, que je montre aux Français que j’ai ma place ici. Mais je n’ai pas peur».
 
Ces propos étaient également tenus en réponse à d’autres attaques sur les réseaux sociaux, et bien plus graves puisque racistes. La Guadeloupéenne a ainsi expliqué que « toutes les candidates d’outre-mer se préparent à être des cibles». Avant d’enchaîner en évoquant Vaimalama Chaves (qui a d’ailleurs pris sa défense) : «Vai et moi sommes les premières filles d’outre-mer à se succéder. Je pense que ce n’était jamais arrivé en France et c’est beau, ça veut dire que les choses changent. Il y a bien quelque chose qui a changé et il faut que tout le monde l’accepte de manière positive». 
 
Sereine et optimiste, c’est ainsi que Clémence Botino s’affiche depuis son élection, dans les émissions de télévision et de radio, dans les colonnes de la presse écrite, où elle a naturellement multiplié les apparitions. «J’avance sur un nuage et c’est grâce à vous», déclare-t-elle sur Instagram. 
 
Premières sorties officielles
 
Et c’est donc sans se départir d’un éternel sourire que Miss France 2020 a effectué ses premières sorties officielles, à Saint-Avold (une tradition depuis 2002) puis à Disneyland Paris. En Moselle, Clémence Botino s’est montrée inébranlable sous la pluie et proche des gens, lançant à des résidents d’une maison de retraite «vous êtes notre histoire, nos parents et nos grands-parents, et vous savez aller à l’essentiel», ne cachant pas son émotion devant des chansons d’écoliers. 
 
A Disneyland, on a pu voir une reine de beauté s’émerveiller comme une enfant aux côtés d’une Sylvie Tellier visiblement amusée. «Venir à Disney pendant la période de Noël, où tout est féérique, c’est incroyable», a ensuite raconté Clémence Botino sur Instagram, le réseau via lequel elle partage à peu près tout avec ses 299 000 fans. Il y a fort à parier que sa communauté va s’agrandir et la popularité de Miss France 2020 s’accroître dans les mois qui viennent. 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Clémence Botino a été élue avec les voix du public, et ne manque pas de le rappeler

Fil d'actualités Culture